Pas de bol, faut vraiment manger 5 fruits et légumes par jour pour ne pas être allergique !!

mardi 31 mai 2011 par Dr Stéphane Guez617 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Pas de bol, faut vraiment manger 5 fruits et légumes par jour pour ne pas (...)

Pas de bol, faut vraiment manger 5 fruits et légumes par jour pour ne pas être allergique !!

Pas de bol, faut vraiment manger 5 fruits et légumes par jour pour ne pas être allergique !!

mardi 31 mai 2011, par Dr Stéphane Guez

Consommation de fruits et de légumes en relation avec l’allergie : affection liée à une modification de l’alimentation ? : Helen Rosenlund, Inger Kull, Göran Pershagen, Alicja Wolk, Magnus Wickman, Anna Bergström

dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology - May 2011 (Vol. 127, Issue 5, Pages 1219-1225, DOI : 10.1016/j.jaci.2010.11.019)

- Introduction :

  • De grandes enquêtes transversales suggèrent que la consommation de fruits et de légumes réduit les risques d’allergie chez les enfants, mais les résultats sont critiqués.

- Objectifs de l’étude :

  • Les auteurs ont étudié l’association entre :
    • l’absorption régulière de fruits et de légumes
    • et les affections allergiques chez des enfants de 8 ans suédois,
  • et ont évalué l’effet potentiel clinique d’une modification de cette consommation.

- Matériel et Méthodes :

  • Il s’agit d’une étude transversale à partir de données d’une cohorte de suivi depuis la naissance d’enfants suédois.
  • Des informations sur la consommation de fruits et de légumes aussi bien que les symptômes et le diagnostic de maladies allergiques ont été recueillis à l’aide d’un questionnaire parental lors du suivi à l’âge de 8 ans.
  • Le taux des IgE vis à vis des allergènes alimentaires et respiratoires ont été obtenu par des prélèvements effectués à l’âge de 8 ans.
  • Un total de 2447 enfants a été inclus.
  • Les données ont été analysées par régression logistique.

- Résultats :

  • Une relation inverse a été observée entre la consommation totale de fruits et la rhinite :
    • OR, (quartile le plus haut par rapport au plus bas) : 0.62 (IC95% : 0.45 – 0.86)
    • p tendant vers 0.002.
  • Alors qu’aucune association n’a été observée pour les légumes de façon globale.
  • Lors de l’analyse des aliments de façon individuelle, l’absorption de pommes/poires et carottes sont inversement associés à la rhinite, l’asthme et une dermatite atopique.
    50% des enfants ayant une rhinite sont sensibilisés au pollen de bouleau, qui peut croiser avec pomme et carottes.
  • Après exclusion des enfants qui rapportent des symptômes allergiques alimentaires, la plupart des associations différentes qui ont été observées deviennent négatives ou non significatives

- Conclusion :

  • Les auteurs confirment la relation inverse entre l’absorption alimentaire de fruits et les maladies allergiques chez l’enfant qui avait été observé dans les premières études publiées.
  • Cependant, les données des auteurs montrent également que les manifestations cliniques induites par la consommation contribuent à cette association.

Les auteurs démontrent que la consommation régulière de fruits et de légumes protège des maladies allergiques.

L’exclusion des enfants ayant une allergie alimentaire avérée conforte ces résultats.

Des modifications de l’alimentation sont donc certainement en rapport avec l’augmentation des affections allergiques.

Il y a beaucoup de publications actuellement sur les relations entre mode d’alimentation et maladies allergiques.

Ce travail va dans le sens d’un effet protecteur vis-à-vis de l’allergie d’une alimentation riche en fruits et légumes.

Reste à démontrer si c’est réellement ces apports de fruits et légumes qui sont protecteurs ou si c’est une relation inverse sur une moindre consommation d’autres aliments en particulier féculents et protéines animales.

Finalement, il faudrait proposer une alimentation diversifiée précoce, manger surtout des fruits et légumes, bref vivre comme nos grand-mères et oublier tous les conseils « avisés » des allergologues de ces 20 dernières années. En sachant que dans 10 ans tout sera peut-être démontré comme faux…

La vie d’un allergologue (et d’un allergique !!) n’est pas un long fleuve tranquille.