Le chameau n’est pas vache !

mercredi 29 juin 2011 par Dr Geneviève DEMONET692 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Le chameau n’est pas vache !

Le chameau n’est pas vache !

Le chameau n’est pas vache !

mercredi 29 juin 2011, par Dr Geneviève DEMONET

Lait de chamelle : une alternative pour les enfants allergiques au lait de vache : Ehlayel, Mohammad S. ; Hazeima, Khalid Abu ; Al-Mesaifri, Fatima ; Bener, Abdulbari

dans Allergy and Asthma Proceedings, Volume 32, Number 3, May/June 2011 , pp. 255-258(4)

Le traitement de l’allergie au lait de vache (ALV) chez l’enfant comprend l’éviction du lait de vache et la proposition d’un lait de substitution.

Cette étude a été conçue pour déterminer si le lait de chamelle pouvait constituer une alternative sûre chez les enfants ayant une ALV et si les prick-tests cutanés (PTC) au lait de chamelle pourrait être un outil fiable pour sélectionner les enfants pouvant en bénéficier.

- Entre avril 2007 et février 2010, les enfants ayant une ALV confirmée vus à la consultation d’immuno-allergologie (Hamad Medical Corp.) ont été enrôlés dans cette étude de cohorte prospective.
- Un recueil de l’histoire médicale détaillée avait été réalisé pour les sujets de l’étude de même qu’un examen médical, une analyse de sang avec dosage des IgE totales sériques, des IgE spécifiques et des PTC au lait de vache.

- Les patients ayant des PTC positifs pour le lait de vache et des IgE spécifiques élevées pour le lait de vache avaient des PTC négatifs pour le lait de chamelle.
- Sur les 35 enfants (23 garçons et 12 filles) âgés de 4 à 126 mois (médiane 21 mois),

  • 23 patients (65,7%) avaient une urticaire aigue,
  • 17 (48,6%) une dermatite atopique,
  • 9 (25,7%) une anaphylaxie,
  • 8 (22,9) un trouble de la croissance et
  • 5 (14,3%) des vomissements chroniques.

- Vingt-huit patients (80%) avait des antécédents familiaux d’allergie.
- Vingt-six patients (74,%) avaient été allaités (≤ 18 mois).
- La numération des cellules sanguines était de 9860,5 cellules/μL.

- Seuls 7 patients (20%) avaient des PTC positifs au lait de chamelle et 28 (80%) avaient des tests négatifs au lait de chamelle.
- Tous les patients ayant des PTC négatifs ont pris du lait de chamelle sans réaction.

Chez les enfants ayant une ALV, le PTC est un test clinique fiable pour évaluer la réactivité au lait de chamelle pour que ces enfants puissent prendre comme alternative du lait de chamelle.


La substitution du lait de vache, en cas d’allergie, permet d’explorer le règne animal à la recherche d’un substitut acceptable…

Le lait de chamelle a été évalué dans une étude de cohorte rétrospective comprenant 35 enfants âgés de 4 à 126 mois allergiques au lait de vache (urticaire, dermatite atopique, anaphylaxie, trouble de la croissance ou symptômes digestifs).

Les enfants ayant des prick-tests cutanés négatifs au lait de chamelle avaient tous supporté ce lait sans problème. Seuls 7 patients, soit 20% avaient des PTC positifs.
Ce travail concerne un nombre limité d’enfants.

Le lait de chamelle pourrait être une alternative intéressante dans les pays où il est disponible, ce qui demande confirmation sur une population plus vaste…