Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!

mardi 25 octobre 2011 par Dr Stéphane Guez898 visites

Accueil du site > Allergènes > Aériens > Pollens > Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme (...)

Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!

Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!

mardi 25 octobre 2011, par Dr Stéphane Guez

Les allergènes Bet-v1 de plusieurs espèces de fagales peuvent sensibiliser les patients atopiques. : Hauser, M., Asam, C., Himly, M., Palazzo, P., Voltolini, S., Montanari, C., Briza, P., Bernardi, M. L., Mari, A., Ferreira, F. and Wallner, M. (2011),

Bet v 1-like pollen allergens of multiple Fagales species can sensitize atopic individuals.

dans Clinical & Experimental Allergy. doi : 10.1111/j.1365-2222.2011.03866.x

- Introduction :

  • Dans le climat tempéré de l’hémisphère Nord, l’allergie aux pollens de fagales représente la principale cause de pollinose au cours de l’hiver et du printemps.
  • Parmi les arbres de la famille des fagales, les allergies aux pollens sont fortement liées aux espèces de la famille des bétulacées et des fagacées.
  • Il est largement accepté que les allergies aux pollens de fagales soient liées à une sensibilisation initiale contre Bet v 1, l’allergène majeur du bouleau, bien que des preuves s’accumulent sur le fait que l’activité allergénique de quelques molécules de type Bet v 1 like a été sous-estimée.

- Objectif de l’étude :

  • Il a été d’étudier le potentiel allergénique des allergènes des pollens des fagales les plus importantes, bouleau, aulne, noisetier, charme, tulipier de virginie, chêne, hêtre et le châtaignier.

- Matériel et Méthodes :

  • Pour obtenir le spectre complet de tous les allergènes, auparavant les membres non disponibles de la famille Bet v 1, tulipier de virginie Ost c 1, châtaignier Cas s 1 et Hêtre Fag s 1, ont été identifiés dans les extraits respectifs de pollens, clonés puis produit par méthode recombinante dans E Coli.
  • Dans le même temps que Bet v 1, Aln g 1, Car b 1, Cor a 1 et Que a 1, les molécules ont été caractérisées sur le plan physicochimique, des tests de libération histaminique ont été réalisés et la réactivité croisée IgE a été évaluée par test ELISA et par des études d’inhibition en phase solide avec la puce ISAC.

- Résultats :

  • Tous les allergènes expriment les éléments de structure secondaire typique de Bet v 1, et sont capables de lier les IgE du sérum des patients allergiques aux fagales.
  • Une forte liaison IgE est observée avec les bétulacées et les allergènes des corylacées, alors que cependant, la réactivité croisée entre les 2 sous-familles est limitée comme le montre les études d’inhibition.
  • Inversement, la liaison IgE des membres de la famille de fagacées peut être fortement inhibée par une pré incubation du sérum avec les allergènes de la sous famille des bétulacées.

- Conclusion et application clinique :

  • Ces données suggèrent que les allergènes Bet v 1 des sous familles de bétulacées et de corylacées ont la possibilité d’induire des IgE avec différentes spécificités, alors que les réactions allergiques contre les allergènes des fagacées sont les résultats d’une réactivité croisée IgE.

Dans ce travail, les auteurs ont étudié la réactivité Bet v 1 de la famille des fagacées, et montrent qu’il existe des différences entre les sous familles.

Ainsi, il y a peu de réactivités croisées entre corylacées et fagacées alors qu’elle est forte au sein des fagacées.

Les fagacées ne sont donc pas les seuls pollens qui peuvent induire une réactivité de type Bet v 1, et le bouleau n’est pas le seul pollen principalement sensibilisant dans les régions du Nord. D’autres fagales peuvent également induire une activité Bet v 1 like.

Il serait donc intéressant de disposer d’autres dosages d’IgE spécifiques pour reconnaître ces spécificités surtout si une désensibilisation est envisagée.

Ce travail confirme également le grand intérêt des études d’inhibition de RAST dont on peut rêver qu’elles soient un jour facilement disponibles en routine pour les spécialistes en allergologie…