Les fœtus devraient avoir des montres : en naissant trop tôt ils ont un risque d’asthme, en naissant trop tard un risque de DA.

mardi 14 janvier 2014 par Dr Stéphane Guez301 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Les fœtus devraient avoir des montres : en naissant trop tôt ils ont un (...)

Les fœtus devraient avoir des montres : en naissant trop tôt ils ont un risque d’asthme, en naissant trop tard un risque de DA.

Les fœtus devraient avoir des montres : en naissant trop tôt ils ont un risque d’asthme, en naissant trop tard un risque de DA.

mardi 14 janvier 2014, par Dr Stéphane Guez

Association entre prématurité et asthme sévère et dermatite atopique : une étude de cohorte nationale. : Trønnes H, Wilcox AJ, Lie RT, Markestad T, Moster D. The association of preterm birth with severe asthma and atopic dermatitis ; a national cohort study.

dans Pediatr Allergy Immunol 2013 : 24 : 782–787.

- Introduction :

  • L’asthme et la dermatite atopique (DA) sont considérés comme des affections atopiques.
  • Le fait d’être né prématuré est associé à une augmentation du risque d’asthme, mais certaines études ont montré que l’inverse pouvait être vrai pour la DA.
  • Les auteurs ont donc étudié plus en détail l’association entre prématurité, asthme et dermatite atopique.

- Matériel et Méthode :

  • Les auteurs ont analysé les données des registres Norvégiens avec un recueil rétrospectif de données.
  • Toutes les naissances vivantes en Norvège de 1967 à 2001 ont été suivies jusqu’en 2005 en reliant :
    • le registre médical des naissances de Norvège,
    • le registre national du régime des assurances
    • et celui des statistiques de Norvège.
  • Seuls les asthmes sévères et la dermatite atopique ont été enregistrés dans le registre national du régime d’assurance.

- Résultats :

  • Parmi un total de 1.760.821 enfants, les auteurs ont identifié :
    • 9349 cas (0.5%) avec un asthme sévère
    • et 6930 enfants (0.4%) avec une dermatite atopique sévère.
  • Comparée aux enfants nés à terme (37 – 41 semaines de gestation), la prématurité est associée à une augmentation du odd ratio par l’asthme sévère :
    • OR 1.7 (IC95% : 1.6 – 1.8) pour 32 – 36 semaines de gestation
    • OR 3.6 (IC95% : 3.1 – 4.2) pour 23 – 31 semaines
  • et à une diminution des odd-ratios pour la dermatite atopique sévère :
    • OR 0.9 (IC95% : 0.8 – 1.0) pour 32 – 36 semaines de gestation
    • OR : 0.7 (IC95% : 0.5 – 1.0) pour 23 – 31 semaines.
  • L’ajustement sur des facteurs périnataux et socio démographiques :
    • affaiblit l’association entre l’âge de gestation et l’asthme sévère,
    • alors que cela renforce légèrement l’association entre l’âge de gestation et la dermatite atopique sévère.

- Conclusion :

  • La prématurité est associée à une augmentation du risque d’asthme sévère et une diminution du risque de dermatite atopique sévère.

Dans ce travail portant sur une étude de cohorte en Norvège, les auteurs démontrent que la prématurité est liée à la sévérité d’un asthme ultérieur, et inversement liée au développement d’une dermatite atopique sévère. Les risques pour l’asthme et la protection pour la DA sont corrélés à l’importance de la prématurité.

Ce travail vient donc conforter un constat troublant : un lien inverse entre prématurité et risque respectif d’asthme et de DA.

Dont acte : reste à comprendre comment cette donnée peut-être utilisée sur un plan pratique car il est difficile de proposer aux parents de choisir entre un risque d’asthme ou de DA pour leurs enfants en fonction du nombre de semaines de gestation !!

Difficile de ne pas penser qu’il y ait un biais caché dans ce travail peut-être lié au mode de recueil des données et aux croisements des différents fichiers.