Si le viking éternue c’est qu’il manque de vitamines !!

lundi 7 avril 2014 par Dr Stéphane Guez792 visites

Accueil du site > Maladies > Rhinites > Si le viking éternue c’est qu’il manque de vitamines !!

Si le viking éternue c’est qu’il manque de vitamines !!

Si le viking éternue c’est qu’il manque de vitamines !!

lundi 7 avril 2014, par Dr Stéphane Guez

Taux de 25 hydroxy-vitamine D et rhinite allergique auto-rapportée chez des adultes norvégiens : l’étude HUNT. : Mai X-M, Chen Y, Camargo Jr. CA, Langhammer A. Serum 25-hydroxyvitamin D levels and self-reported allergic rhinitis in Norwegian adults – The HUNT Study.

dans Allergy 2014 ; 69 : 488–493.

- Introduction :

  • Le rôle d’un taux abaissé de vitamine D dans le développement d’une rhinite allergique n’est pas clair.
  • Les auteurs ont cherché à évaluer les relations entre le taux de 25 hydroxy-vitamine D (25OHD) et l’incidence de la rhinite allergique chez l’adulte.

- Matériel et Méthode :

  • L’étude a inclus un échantillon randomisé d’une population adulte qui participe aux 2° et 3° phase de l’étude HUNT en Norvège.
  • Les prélèvements sériques de 25-OHD ont été mesurés initialement.
  • Parmi les 1351 adultes qui n’ont pas rapportés d’allergie initialement, l’incidence de la rhinite allergique a été identifiée chez les participants au cours du suivi avec une réponse nette concernant l’existence ou non d’une rhinite allergique ou d’une pollinose.
  • Les résultats statistiques ont été ajustés sur l’âge, le tabac, l’activité physique, le statut socio-économique, les antécédents familiaux d’allergie, la masse corporelle et la saison.
  • Les analyses ont été stratifiées en fonction du sexe en raison d’une interaction avec les taux de 25-OHD (p < 0.02).

- Résultats :

  • Sur un suivi moyen de 11 ans, 9% des hommes et 15% des femmes développent une rhinite allergique.
  • Parmi les hommes :
    • les taux de 25-OHD < 50 nM sont associés à une augmentation de l’incidence du risque de rhinite allergique (OR 2.55, IC95% : 1.01 – 6.49),
    • chaque réduction de 25 nM s’associe avec un OR de 1.84 (IC95% : 1.18 – 2.87).
  • Chez les femmes :
    • l’association est à l’opposé
    • avec un OR de 0.83 (IC95% : 0.66 – 1.05) pour chaque réduction de 25 nM des taux de 24-OHD.

- Conclusion :

  • La vitamine D semble jouer un rôle différent dans la rhinite allergique chez les hommes et les femmes.

A partir d’une cohorte de suivi de patients norvégiens les auteurs ont cherché s’il existe une relation entre allergie et déficit en Vit D. Il existe bien un lien entre un déficit et le risque d’une rhinite allergique mais seulement chez les hommes, et cela malgré la prise en compte de différents biais.

Ces résultats devaient pour les auteurs permettent de régler la question de l’éventuelle relation entre Vit D et risque allergique. En fait cette étude ne permet pas de conclure, avec un résultat un peu surprenant dans la mesure où il y a une différence très nette entre hommes et femmes. Comme l’exposition solaire est à priori la même, il est difficile de penser qu’il y ait une différence physiologique et les auteurs ont donc probablement oubliés un biais possibles. Il faut donc d’autres travaux pour étudier ce lien possible entre allergie et Vit D.