Avoir une allergie alimentaire est un luxe : « sans-dents » s’abstenir !!

jeudi 2 octobre 2014 par Dr Stéphane Guez628 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Avoir une allergie alimentaire est un luxe : « sans-dents » s’abstenir (...)

Avoir une allergie alimentaire est un luxe : « sans-dents » s’abstenir !!

Avoir une allergie alimentaire est un luxe : « sans-dents » s’abstenir !!

jeudi 2 octobre 2014, par Dr Stéphane Guez

Evaluation socio-économique d’une allergie caractérisée à des aliments de base chez l’adulte. : Jansson S-A, Protudjer JLP, Arnlind Heibert M, Bengtsson U, Kallström-Bengtsson I, Marklund B, Middelveld RJM, Rentzos G, Sundqvist AC, Åkerström J, Östblom E, Dahlén S-E, Ahlstedt S.

Socioeconomic evaluation of well-characterized allergy to staple foods in adults.

dans Allergy 2014 ; 69 : 1241–1247.

- Introduction :

  • Le but de l’étude a été d’évaluer si le coût total, direct, indirect et incompressible est différent entre :
    • une cohorte d’adultes ayant une allergie bien caractérisée à des aliments de base
    • par rapport à des témoins.

- Matériel et Méthode :

  • Des adultes suédois ayant une allergie alimentaire diagnostiquée au lait de vache, œuf de poule et ou blé ont été recrutés dans une clinique allergique de consultations.
  • Des patients contrôles de même sexe et âge ont été recrutés dans la même aire géographique.
  • Pour évaluer les coûts familiaux de l’allergie alimentaire, un questionnaire spécifique socio-économique développé par EuroPrevall a été utilisé.

- Résultats :

  • Les coûts totaux annuels au nouveau familial sont significativement plus élevés chez les adultes qui ont une allergie alimentaire par rapport aux sujets contrôles (différence évaluée à 8164€), alors que les couts directs ne sont pas différentes entre allergiques et témoins.
  • Cependant, le coût de prise en charge santé familial et des médicaments sont significativement plus élevés pour les patients allergiques versus les témoins.
  • De plus, les couts indirects sont significativement plus élevés dans les familles avec adultes allergiques versus les familles sans allergiques alimentaires.
  • De façon plus spécifique, plus de temps a été consacré à l’exécution :
    • des tâches domestiques en raison des allergies alimentaires liées à la maladie d’un membre de la famille,
    • ainsi que pour faire les courses
    • et pour préparer les plats,
    • et pour rechercher des informations liées à l’alimentation de l’allergique.
  • La présence d’allergie alimentaire a également affecté les coûts incompressibles.
  • Enfin, les adultes ayant une allergie alimentaire sont en moins bonne santé que les sujets témoins.

- Conclusion :

  • Les adultes suédois ayant une allergie alimentaire à des aliments de bases ont des dépenses plus élevées selon le questionnaire socio-économique utilisé dans ce travail.
  • La dépense supplémentaire est plus élevée de 8164€ par an pour la famille s’il y a un adulte allergique à un aliment de base dans la famille par rapport à des sujets contrôles.

Les auteurs ont évalué le coût représenté par la prise en charge de l’allergie pour une famille ayant un adulte avec une allergie alimentaire.

Par rapport à des témoins du même lieu, âge et sexe, le surcout est de 8164€ par an. De plus un temps beaucoup plus important est passé pour se nourrir.

Ce travail permet de chiffrer le surcoût représenté par une allergie à un aliment de base dont l’éviction est difficile avec des solutions de remplacement délicates. Le coût supplémentaire est de 157€ par semaine ce qui est loin d’être négligeable.

Il serait intéressant de porter à la connaissance des hautes autorités de santé ces chiffres alors même que celles-ci préconisent un quasi déremboursement des traitements antiallergiques.

Indirectement les auteurs ont évalué également le temps important consacré de façon supplémentaire pour se nourrir avec un impact négatif sur la sensation globale d’être en bonne santé.

Encore donc un argument supplémentaire (et de poids puisque financier…) pour aider la recherche dans le domaine de l’allergie alimentaire.