TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux !!

jeudi 23 avril 2015 par Dr Stéphane Guez445 visites

Accueil du site > Maladies > Diagnostic > TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux (...)

TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux !!

TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux !!

jeudi 23 avril 2015, par Dr Stéphane Guez

Allergénicité de l’œuf de poule cru complet pasteurisé par rapport à un œuf de poule cru complet frais. : Netting M, Donato A, Makrides M, Gold M, Quinn P, Penttila I.

Allergenicity of pasteurized whole raw Hen’s egg compared with fresh whole raw Hen’s egg.

dans Pediatr Allergy Immunol 2015 : 26 : 234–238.

- Introduction :

  • Les TPO pour le diagnostic et la prise en charge de l’allergie à l’œuf utilisant de l’œuf cru frais sont habituels : cependant pour limiter les risques liés à une infection alimentaire, beaucoup d’unités de maladies allergiques utilisent de l’œuf cru pasteurisé.
  • La pasteurisation et les processus de déshydratation ont la capacité de modifier la structure des protéines de l’oeuf dans la poudre d’œuf et ainsi de modifier l’allergénicité par rapport à l’œuf cru frais.

- Objectif de l’étude :

  • Il a été de comparer la liaison in vitro des IgE sériques d’enfants allergiques à l’œuf à :
    • de l’œuf cru complet en poudre pasteurisé, digéré ou non digéré
    • par rapport à de l’œuf cru complet cru non pasteurisé.

- Matériel et Méthode :

  • Les protéines de l’œuf provenant de la poudre d’œuf complet cru pasteurisé digéré ou non, et de l’œuf cru frais complet, blanc et jaune ont été :
    • séparées par électrophorèse (SDS-PAGE),
    • transférées sur membrane de nitrocellulose
    • et incubées une nuit avec les sérums poolés des enfants allergiques à l’œuf.

- Résultats :

  • Dans les 2 échantillons, œuf cru et poudre pasteurisée, les bandes protéiques qui correspondent aux PM des allergènes majeurs connus de l’œuf sont présentes.
  • La poudre d’oeuf pasteurisé est liée aux IgE sériques d’une façon similaire par rapport à l’oeuf non pasteurisé et n’est pas affectée in vitro par la digestion.
  • Les IgEs sériques se lient également au jaune, indiquant une sensibilisation à la fois au jaune d’œuf et aux protéines du blanc d’œuf.

- Conclusions :

  • Les principaux allergènes de l’œuf sont présents dans l’oeuf pasteurisé complet entier cru de poule, et les IgE sériques des enfants allergiques se lient à elles d’une façon similaire aux protéines de l’œuf de poule cru complet.
  • L’œuf complet cru pasteurisé de poule est donc parfaitement substituable à l’oeuf cru en pratique clinique pour la réalisation des TPO.

Les auteurs ont recherché si les allergènes majeurs de l’œuf étaient bien conservés dans la poudre d’œuf de poule complet cru mais pasteurisé par rapport à l’œuf cru de poule.

Les tests in vitro montrent une capacité intacte de liaison des IgE sériques d’enfants allergiques à ces protéines dans les 2 présentations d’œufs.

Cette étude est très importante car en démontrant la persistance des protéines majeures de l’œuf dans la préparation pasteurisé en poudre de l’œuf cru complet, il est donc possible de substituer l’œuf cru par cette poudre d’œuf.

Cela peut considérablement simplifier les TPO, d’une part sur la sécurité bactérienne et d’autre part pour évaluer de façon précise les quantités ingérées.

En vu d’une désensibilisation, pour les mêmes raisons la poudre est plus pratique à manipuler avec beaucoup moins de contraintes.