Logique, il y a plus d’à Rachid autour de la méditerranée !!

mercredi 30 septembre 2015 par Dr Stéphane Guez547 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Logique, il y a plus d’à Rachid autour de la méditerranée !!

Logique, il y a plus d’à Rachid autour de la méditerranée !!

Logique, il y a plus d’à Rachid autour de la méditerranée !!

mercredi 30 septembre 2015, par Dr Stéphane Guez

Influence de l’âge sur la réponse IgE dans l’allergie à l’arachide chez des enfants et des adolescents du pourtour méditerranéen. : Garcia-Blanca A, Aranda A, Blanca-Lopez N, Perez D, Gomez F, Mayorga C, Torres MJ, Diaz-Perales A, Perkins JR, Villalba M, Blanca M, Canto G.

Influence of age on IgE response in peanut-allergic children and adolescents from the Mediterranean area.

dans Pediatr Allergy Immunol 2015 : 26 : 497–502.

- Introduction :

  • Les allergènes de l’arachide sont des agents habituels d’allergie alimentaire.
  • Les analyses des voies de sensibilisation, des relations avec les autres allergènes, des symptômes cliniques et des variations avec l’âge sont nécessaires.
  • Dans ce travail, les auteurs ont étudié les sensibilisations à Ara h 2, Ara h 9 et Pru p 3 chez des enfants et des adolescents allergiques à l’arachide, en relation avec la pêche et les pollens.

- Matériel et Méthode :

  • Les patients allergiques à l’arachide âgés de 1 à 20 ans ont été classés en 2 groupes :
    • Groupe A : allergie à l’arachide seulement
    • Groupe B : allergie à l’arachide et à la pêche.
  • Les réponses IgE ont été étudiées pour Ara h 2, 9 et Pru p 3.

- Résultats :

  • Sur 964 patients étudiés, 28% sont allergiques à l’arachide.
  • Dans ce groupe, 68% sont également sensibilisés aux pollens.
  • L’urticaire est la manifestation clinique la plus fréquente, suivie par l’anaphylaxie et le syndrome oral.
  • 58% ont des IgEs à Ara h 2 et/ou Ara h 9.
  • Plus de la moitié rapportent des symptômes avec l’arachide seule (groupe A) et 35% pour à la fois l’arachide et la pêche (groupe B).
  • Les auteurs observent une différence significative selon le sexe, l’âge, le début des symptômes et la sensibilisation à l’armoise entre les 2 groupes.
  • Les réponses IgE à Ara h 2 sont plus fréquentes dans le groupe A, et à Ara h 9 et Pru p 3 dans le groupe B.
  • Il est observé une diminution de la sensibilisation à Ara h 2 et une augmentation à Ara h 9 et Pru p 3 lors de l’augmentation de l’âge.

- Conclusion :

  • L’allergie à l’arachide est fréquente chez les patients ayant une allergie à des plantes alimentaires, avec Ara h 2 et Ara h 9 qui sont les 2 allergènes les plus importants.
  • Chez les jeunes patients, Ara h 2 prédomine Ara h 9. L’inverse est observé chez les patients plus âgés.

Dans ce travail, les auteurs ont étudié la sensibilisation aux composants alimentaires chez des enfants du pourtour méditerranéen. Ara h2 et 9 sont les allergènes les plus importants avec des variations en fonction de l’âge. Il existe des allergies associées dans 1/3 des cas, surtout pollens et pêche.

Ce travail épidémiologique donne une photographie des sensibilisations dans une région fortement exposées aux allergènes des plantes alimentaires.

La sensibilisation à l’arachide est forte avec comme marqueur Ara h 2 et 9. Le premier étant plus élevé chez les jeunes enfants, sans qu’il soit démontré un profil de sensibilisation particulier. Il n’est pas démontré par exemple que la sensibilisation primaire puisse expliquer cette variation en fonction de l’âge. Il faudrait d’ailleurs savoir si les adolescents sont d’anciens enfants allergiques, ou s’il s’agit d’adolescents nouvellement allergiques à l’arachide.

Bref ce travail ne donne pas d’explication immuno-allergique. Il conforte l’intérêt de l’allergologie moléculaire dans la prise en charge d’une allergie alimentaire.