De la biologie pour l’allergie de contact ???

lundi 21 mars 2016 par Dr Bertrand Lovato635 visites

Accueil du site > Maladies > Eczéma > De la biologie pour l’allergie de contact ???

De la biologie pour l’allergie de contact ???

De la biologie pour l’allergie de contact ???

lundi 21 mars 2016, par Dr Bertrand Lovato

Biomarqueurs sériques de la dermatite de contact allergique : une étude pilote. : Serum Biomarkers of Allergic Contact Dermatitis : A Pilot Study
Zinkevičienė A.a · Kainov D.b, c · Lastauskienė E.d · Kvedarienė V.e, f · Bychkov D.b · Byrne M.b · Girkontaitė I.a
aDepartment of Immunology, State Research Institute Centre for Innovative Medicine, Vilnius, Lithuania ; bInstitute for Molecular Medicine Finland, FIMM, University of Helsinki, Helsinki, Finland ; cDepartment of Environmental Research, Siauliai University, Siauliai, and dDepartment of Microbiology and Biotechnology, Faculty of Natural Sciences, eClinic of Infectious, Chest Disease, Dermatovenerology and Allergology, and fFaculty of Medicine, Vilnius University, Vilnius, Lithuania

dans Vol. 168, No. 3, 2015
Int Arch Allergy Immunol 2015 ;168:161-164
(DOI:10.1159/000442749)

- Prérequis :

  • La dermatite de contact allergique est une pathologie inflammatoire cutanée causée par l’exposition répétée à un allergène de contact.
  • Le but de cette étude pilote était d’identifier les protéines inflammatoires qui pourraient servir de biomarqueurs dans la dermatite de contact allergique.

- Méthodes :

  • Les taux de 102 cytokines, chimiokines et facteurs de croissance dans le sérum de 16 patients présentant une dermatite de contact allergique ont été mesurés durant les phases aiguës et de rémission ainsi que chez 16 volontaires sains.

- Résultats :

  • Les taux sériques de : adiponectine, chemokine (motif C-C) ligand 5 (CCL5), CRP, chitinase 3-like 1 (CHI3L1), facteur D du complément (CFD), endogline, lipocaline-2, ostéopontine, rétinol-binding protéine 4 (RBP4) facteur plaquettaire 4 (PF4) étaient significativement plus élevés alors que les taux de trefoil facteur 3 (TFF3) étaient significativement plus bas chez les patients atteints de dermatite de contact allergique que chez les sujets sains.
  • Chez les patients allergiques, les taux sériques de CCL5 étaient élevés alors que les taux de TFF3, molécule soluble d’adhésion intercellulaire-1 (sICAM-1) et de facteur de croissance dérivé de plaquettes (PDGF-AB/BB) étaient plus bas lors de la phase de rémission de la pathologie.

- Conclusion :

  • Les taux sériques d’adiponectine, CCL5, CRP, CHI3L1, CFD, endogline, lipocaline-2, ostéopontine, RBP4, PF4 et TFF3 pourraient être exploités comme biomarqueurs dans la dermatite de contact allergique alors que les taux de CCL5, TFF3, sICAM-1 et PDGF-AB/BB pourraient être utilisés pour l’évaluation de la progression de la maladie ou l’efficacité des traitements de la dermatite de contact allergique.

Il s’agit d’une étude lithuanienne et finlandaise qui a tenté de trouver l’existence de marqueurs sériques dans la dermatite de contact allergique alors qu’il s’agit d’un mécanisme qui met en jeu l’immunité cellulaire contrairement à l’allergie IgE-médiée.

Les auteurs ont choisi 102 cytokines, chimiokines ou facteurs de croissance mais sans que l’on sache sur quels critères.

Les résultats ont pu mettre en évidence que certains marqueurs étaient plus élevés en cas de dermatite de contact allergique par rapport à des patients contrôles. Certains sont même retrouvés à des taux variables en fonction de l’activité de la pathologie.

Les taux d’adiponectine, de CCL5, de CRP, de CHI3L1, CFD, endogline, lipocaline-2, ostéopontine, RBP4, PF4, TFF3 étaient élevés en cas de dermatite de contact allergique, les TFF3, sICAM-1, PDGF-AB/BB étaient plus faibles en cas de phase de rémission de la pathologie allergique.

Le seul problème est que ces dosages ne sont disponibles en routine, hormis pour la CRP mais qui n’a aucune spécificité sauf d’être un biomarqueur de l’inflammation.

Même si le résultat de l’étude est peu utile pour la pratique, elle a au moins le mérite d’exister. Il faudra pour le moment continuer avec la clinique et nos patchs…