Tabac et allergie, du nouveau ?

mercredi 2 octobre 2002 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > Tabac et allergie, du nouveau ?

Tabac et allergie, du nouveau ?

Tabac et allergie, du nouveau ?

mercredi 2 octobre 2002

L’allergie au tabac est une revendication fréquente de la part des malades : un allergique va dans un lieu enfûmé et réagit avec une crise d’allergie (asthme ou rhinite en général). Pourtant est ce bien une allergie ?

La plupart du temps : non, ce n’est que l’effet irritant du tabac sur une muqueuse déjà abîmée et sensible.

Le tabac lui même est rarement allergisant : ses feuilles donnent bien des allergies de contact chez ceux qui les cultivent mais la feuille séchée n’est pas connue pour déclencher les même signes.

Le site de France-dermato rapporte une étude non détaillée (malheureusement car cela ne permet pas de juger de sa fiabilité) publiée dans "Ärzteverband Deutscher Allergologen" qui implique d’autres composants associés au tabac pour expliquer de véritables allergies chez le fumeur et l’enfûmé : les parfums !

Le compte rendu du Gerda de la semaine dernière à Dijon va effectivement dans ce sens avec un rôle de plus en plus fréquent des parfums et des balsamiques de façon masqués dans notre environnement.


Voir en ligne : France dermato

Portfolio