La pollution s’attaque même à la campagne.

mercredi 13 novembre 2002 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > La pollution s’attaque même à la campagne.

La pollution s’attaque même à la campagne.

La pollution s’attaque même à la campagne.

mercredi 13 novembre 2002

Bois-Herpin, 57 habitants, accueille la 39ème station d’analyse de pollution d’Airparif. Ce système permet la surveillance de la qualité de l’air en Île de France.

Pourquoi mettre un système d’analyse dans une petite bourgade ?

Parce que la pollution à l’ozone peut faire plusieurs centaines de kilomètres selon les vents. Dominant d’ouest en cas de mauvais temps, ils sont majoritairement nord-est/sud-ouest en cas d’anticyclone. Alors, cette petite commune champêtre reçoit la pollution de la grande ville.

L’ozone, qui favorise l’asthme, est issue de la transformation des polluants des villes en altitude. Portée par les vents, l’ozone peut se répandre à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde, d’où l’intérêt de la rechercher aussi à la campagne.

On n’est jamais tranquille nulle part !


Voir en ligne : Le Parisien

Portfolio