Pollution atmosphérique : un argument de plus

mercredi 27 novembre 2002 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > Pollution atmosphérique : un argument de plus

Pollution atmosphérique : un argument de plus

Pollution atmosphérique : un argument de plus

mercredi 27 novembre 2002

Le professeur Alain Grimfeld, pneumologue à l’hôpital Armand-Trousseau et conseiller du ministre de la Santé, a publié les résultats d’une étude fort intéressante sur les effets de la pollution atmosphérique chez les enfants.

Il a d’abord montré, comme l’on s’y attendait, que la pollution était néfaste chez les enfants asthmatiques. Mais, et c’est là le plus inquiétant, il a démontré aussi que les micro-particules polluantes pouvaient avoir un effet initiateur de l’allergie chez les enfants sains.

En d’autres termes, la pollution contribuerait à rendre allergiques les enfants sains.

La pollution est donc le challenge de ce siècle. Souvenons-nous que "la terre ne nous appartient pas, nous n’en sommes que locataires pour nos enfants".


Voir en ligne : Le Parisien

Portfolio