Et si médor était allergique à sa mémère ?

mercredi 8 octobre 2003 par la rédaction

Accueil du site > Maladies > Et si médor était allergique à sa mémère ?

Et si médor était allergique à sa mémère ?

Et si médor était allergique à sa mémère ?

mercredi 8 octobre 2003

Un très intéressant cours de nos confrères médecins vétérinaires sur l’allergie de nos compagnons : eux aussi se grattent, eux aussi éternuent et eux aussi ont le droit de siffler un peu !

On y apprend que le chien souffre de dermatite atopique dans 10 à 25% des cas, et que les races les plus exposées sont les terriers, les dalmatiens, les boxers, les golden retriever, Lhassa et Apso.

De très beaux clichés montrent que nos confrères vétérinaires n’hésitent pas à tondre les chiens déjà pelés pour y faire des tests en intradermo réaction qui sont assez réactifs visiblement (attention au risque de faux positifs !), les images nous montrent que le chat est assez intolérant à la démangeaison au point de se mettre la peau à vif (pauvre bête !).

J’ai découvert l’"acariose" dans ce diaporama, elle entraîne des faux positifs aux acariens de la poussière certainement par réactivité croisée. Il s’agit de maladies liées aux acariens que je connaissais chez l’abeille mais pas chez les gros mammifères !

En traitement les traitements n’ont pas trop de mordant : gluco-corticoides, anti-histaminiques, oméga 3 et 6... immunothérapie spécifique !

L’allergie alimentaire des animaux est un sujet également passionnant : 20% des chiens en seraient frappés (plus que chez les humains donc) avec en tête des allergènes : boeuf, laits, blé, soja, poulet, oeufs, agneau, porc ET conservateurs !

Pour le chat, c’est : boeuf, produits laitiers et poisson !

Là aussi le "cuisiné maison" est montré comme plus favorable car de composition mieux connue et plus simple.

Un diaporama passionnant qui a du chien...et du chat !


Voir en ligne : Dermatites allergiques des animaux de compagnie (nécessite Flash + lien lourd : 2,7Mo)

Portfolio