Etiquetage : pour la bonne Bush

jeudi 22 juillet 2004 par la rédaction

Accueil du site > Pratique > Etiquetage : pour la bonne Bush

Etiquetage : pour la bonne Bush

Etiquetage : pour la bonne Bush

jeudi 22 juillet 2004

Nos amis Américains sont suspendus aux lèvres de Bush : leur projet d’étiquetage des aliments doit bénéficier de la signature du président Américain pour pouvoir s’appliquer. (Title II of Senate Bill 741 qui entrera en application en janvier 2006, soit un an après le projet Européen).

"Les consommateurs ayant des allergies alimentaires doivent pouvoir lire l’étiquette et éviter l’allergène. Il n’y a pas d’autre solution. Leur santé et leur sécurité dépend de leur capacité à comprendre l’information et à savoir qu’il n’y a pas d’allergène masqué ou non déclaré." déclare Anne Muñoz-Furlong fondatrice du Food Allergy Network "Cette loi rendra la vie plus facile à onze millions d’Américains et à leurs familles qui doivent lire les étiquettes".

La législation Américaine, si elle est acceptée en l’état, obligera à mentionner la présence de lait, d’oeuf, de cacahuète, de noix, de poisson, de coquillage (ndt : shelfish donc plutôt mollusque et crsutacés), de blé et de soja.

Le FALCPA (Food Allergen and Consumer Protection Act - nom de l’article de loi) devrait aussi récalmer la mention des allergènes principaux contenus dans les épices, les additifs et les colorants jusque là épargnés par l’étiquetage.

"En 2006, nous espérons avoir un étiquetage tellement évident et de bon sens qu’il puisse être compris même par un enfant de sept ans !" conclue Anne Muñoz-Furlong.

Retrouvez l’intégralité du texte du food allergy network sur le lien qui suit :


Voir en ligne : Bush et l’étiquetage des aliments pour allergiques

Portfolio