Labelisation des aliments : +1

samedi 31 décembre 2005 par la rédaction

Accueil du site > Pratique > Labelisation des aliments : +1

Labelisation des aliments : +1

Labelisation des aliments : +1

samedi 31 décembre 2005

Nous en parlions il y a quelques semaines : trop de labels tuent la labelisation.

Après l’Afpral, l’Anaice, l’AQAA, c’est au tour de l’Ecarf de proposer un label pour les aliments.

Notre précédent éditorial sur le sujet nous avait valu des réactions agacées de nos partenaires dont nous regrettions la dispersion sur le sujet. Je crains que ce ne soit encore plus le cas aujourd’hui, dommage.

Voici le communiqué de presse de l’Ecarf :

La fondation européenne pour la recherche sur les allergies (ECARF) de la clinique de dermatologie de la Charité de Berlin (hôpital universitaire) crée un label de qualité pour les aliments afin d’aider les personnes allergiques dans le choix de leurs produits.

Le label ECARF représente une assurance qualité contrôlée dans le domaine des ingrédients alimentaires, allant encore plus loin que la nouvelle norme légale. "Le label Allergie contrôle non seulement la mention exigée par la loi des ingrédients, mais aussi les traces d’allergènes involontaires et une déclaration supplémentaire des autres allergènes les plus courants, s’ils ont été utilisés dans la préparation de l’aliment ", indique le Professeur Torsten Zuberbier, directeur de l’ ECARF. Le contrôle régulier des produits finis est confié à un institut indépendant. Le label sera attribué gratuitement aux fabricants de produits alimentaires qui en font la demande.

La nouvelle directive de l’Union européenne relative à l’étiquetage des produits alimentaires est en vigueur depuis le 25 novembre de cette année. Depuis cette date, les fabricants sont dans l’obligation de donner des informations détaillées sur les ingrédients de leurs produits, mais ceci ne concerne au total que 12 groupes de produits. Les informations exactes concernant les ingrédients cachés non déclarés ne sont toujours pas prises en compte, ce qui pose pourtant de gros problèmes aux personnes allergiques. Des patients très allergiques, qui ont réagi par le passé en développant par exemple des troubles de la circulation ou une détresse respiratoire, doivent absolument s’informer de manière détaillée, auprès d’allergologues ou de diététiciens, des possibles dangers que représentent les allergènes cachés, par exemple par la contamination au cours du processus de fabrication et doivent faire établir leur propre seuil de tolérance au moyen de tests de provocation.

Des informations détaillées concernant le label de qualité ECARF pour les produits convenant aux personnes allergiques sont disponibles sur le site Internet http://www.allergy-foundation.info

Pour plus d’informations concernant les directives relatives à l’indication des ingrédients présents dans les denrées alimentaires : Journal officiel de l’Union européenne, http://europa.eu.int/


Voir en ligne : Ecarf labelise à son tour

Portfolio