Progrès nécessaire.

vendredi 12 mai 2006 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Progrès nécessaire.

Progrès nécessaire.

Progrès nécessaire.

vendredi 12 mai 2006

C’est une étude très perturbante que nous publions cette semaine : Le sort s’acharne sur eux : les allergologues maintenant trahis par leurs produits !!.

Elle démontre, en effet, que les produits utilisés pour les tests et les désensibilisations sont de concentration très inégale en molécules allergéniques, selon les fournisseurs.

Les auteurs, s’intéressant au pollen d’olivier, ont montré que la concentration en allergène majeur Ole e 1 pouvait varier de 1 à 25. Pour un des allergènes mineurs, elle pouvait aller de 1 à 161 selon le laboratoire.

L’étude n’a pas porté sur la variabilité des extraits chez le même fournisseur en fonction des lots.

Il n’existe pas actuellement de moyen facile d’analyser les taux de molécules allergéniques dans les produits que nous utilisons en diagnostic ou en thérapeutique. L’étalonnage se fait par rapport à la réactivité du produit chez les allergiques.

Les auteurs de cette étude ont d’ailleurs développé une technique de dosage des allergènes majeurs et mineurs, dans ce cas pour les molécules du pollen d’olivier.

L’allergologie moléculaire en est encore à ses balbutiements, mais il apparait évident qu’il est indispensable que les progrès arrivent vite.

Les laboratoires d’allergènes vont devoir être capables de fournir aux allergologues des extraits titrés non plus en réactivité mais en taux d’allergènes majeurs et mineurs.

Cette évolution conduira à une bien meilleure efficacité des traitements et surtout évitera la survenue de réactions secondaires en cours d’immunothérapie qui étaient jusqu’ici incomprises. Il apparait évident que si, au cours d’une désensibilisation, on passe directement d’un flacon contenant 1 µg de molécule allergénique à un flacon en contenant 25 fois plus, une réaction de surdosage est à craindre.

Le progrès suivant sera, une fois que les allergènes majeurs et mineurs des principales sources allergéniques seront connus, de tester et traiter les allergiques avec des allergènes recombinants. Efficacité et sécurité seront alors garanties.


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio