Quand la sécu s’en mêle.

jeudi 25 septembre 2008 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Quand la sécu s’en mêle.

Quand la sécu s’en mêle.

Quand la sécu s’en mêle.

jeudi 25 septembre 2008

Vous lirez cette semaine le rapport de l’assurance maladie sur l’asthme intitulé : « Asthme - Une maîtrise encore insuffisante de la maladie pour de nombreux patients - L’Assurance Maladie lance un programme d’accompagnement innovant.  »

Il existe près de 900 000 personnes traitées régulièrement pour un asthme mais 25% d’entre elles sont insuffisamment contrôlées (en particulier les hommes entre 20 et 29 ans) et près de 15 000 hospitalisations sont liées à l’asthme mal équilibré.

Alors que plus d’un tiers des patients ne suit pas de traitement de fond par corticoïde comme cela devrait être, l’usage de médicaments associés (bronchodilatateurs longue durée d’action et corticoïdes) qui devrait être réservé à des indications précises et à un nombre restreint de patient est pourtant prescrit à près de 50% des patients.

L’assurance maladie va tenter d’améliorer cette prise en charge.

Au cours du dernier trimestre 2008, plus de 280 000 courriers et questionnaires seront envoyés à des assurés ayant régulièrement reçu des traitements antiasthmatiques. Parallèlement, les délégués de l’Assurance Maladie rencontreront plus de 30 000 médecins généralistes.

But de la manœuvre : plus d’asthmatiques traités justes et moins de médecins prescrivant des traitements inadaptés au stade de l’asthme.

Nous, nous sommes plutôt « Pour ».


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio