Pollution à Dunkerque

samedi 17 août 2002 par la rédaction

Accueil du site > Pratique > Pollution à Dunkerque

Pollution à Dunkerque

Pollution à Dunkerque

samedi 17 août 2002

La voix du Nord fait état d’un pic de pollution à Dunkerque dans la journée du 13 août selon les mesures réalisées par les stations du réseau Opal’Air de Dunkerque centre et Petite-Synthe.

Il s’agissait d’un pic de pollution à l’Ozone, celui-ci est un gaz naturel qui peut provoquer des gènes respiratoires voire des crises d’asthme lorsque sa concentration est excessive, ce qui était le cas.

L’ozone est une pollution fréquemment retrouvée lorsque les conditions météo (du soleil, de la chaleur et pas de vent) ne permettent pas sa dilution naturelle.

Mais plus étonnant, la voix du Nord met en exergue un dysfonctionnement puisque d’autres pollutions présentes n’ont pas été rapportées :

"Mesurée par Opal’Air, dûment constatée par les services de l’Etat, la pollution à l’ozone de mercredi en a caché deux autres, passées totalement inaperçues. Pour la simple et bonne raison que, dans l’état actuel des choses, il faut qu’un seuil soit dépassé sur deux stations pedant trois heures pour enclencher une quelconque procédure. Mercredi, à la mi-journée, la concentration de dioxyde d’azote (NO2) sur la station de Dunkerque centre a atteint 218 et 220 µg par m3. La population aurait dû en être informée, ce gaz provoquant des troubles respiratoires."

Et dire que l’on se plaignait de ne pas avoir de beau temps cette année, finalement c’est peut être préférable ;-)


Voir en ligne : La voix du Nord

Portfolio