Les blattes ont le cafard ...

mardi 29 août 2006 par Dr Hervé Couteaux3090 visites

Accueil du site > Allergènes > Aériens > Animaux > Les blattes ont le cafard ...

Les blattes ont le cafard ...

Les blattes ont le cafard ...

mardi 29 août 2006, par Dr Hervé Couteaux

L’allergie aux blattes est un problème important en milieu urbain aux USA. Bla g 1 est un allergène majeur bien identifié mais d’autres allergènes demeurent mal connus. L’allergologie moléculaire trouve ici une de ses applications fondamentales qui est la connaissance des allergènes, préalable indispensable à un abord plus rationnel de l’allergologie clinique.

Bla g 6 : Troponine C, allergène de Blattella germanica avec une liaison IgE calcium dépendante. : James Hindley, BSca, Sabina Wünschmann, PhDb, Shama M. Satinover, MSc, Judith A. Woodfolk, MBChB, PhDc, Fook Tim Chew, PhDd, Martin D. Chapman, PhDb, Anna Pomés, PhDb

a From the School of Biosciences, Cardiff University
b INDOOR Biotechnologies, Inc, Charlottesville
c Asthma and Allergic Diseases Center, University of Virginia Health System, Charlottesville
d Department of Biological Sciences, National University of Singapore

dans JACI Volume 117, Issue 6, Pages 1389-1395 (June 2006)

- Contexte :

  • Les allergènes de blattes qui sont connus ne paraissent pas expliquer l’intégralité des réponses IgE.

- Objectif :

  • Identifier et explorer l’importance des autres allergènes de Blatella germanica jouant un rôle dans l’allergie aux blattes.

- Méthodes :

  • Une librairie cDNA de Blatella germanica a été screenée avec des pools de sera de patients allergiques aux blattes.
  • Trois isoallergènes de Troponine C (Bla g 6) ont été clonés et exprimés par Pichia pastoris.
  • L’homologie a été modélisée selon un modèle Suisse.
  • Les réponses IgE aux allergènes purifiés ont été mesurées simultanément dans 104 sera par un système multiplex fluorescent.
  • L’effet du calcium sur la liaison IgE a été évalué par ELISA.

- Résultats :

  • On a identifié trois isoallergènes, Bla g 6.0101, Bla g 6.0201 et Bla g 6.0301, qui partagent une homologie avec les troponines C des insectes et les Calmodulines des vertébrés (respectivement 61% à 78% et 42% à 44% d’identité de séquence des acides aminés).
  • Ces trois isoallergènes ont deux domaines EF se liant au calcium.
  • Les modèles moléculaires de Bla g 6 ont montré l’existence de deux lobes structurellement homologues connectés par un ligand conférant de la flexibilité à l’allergène.
  • La prévalence de liaison IgE au recombinant Bla g 6 était de 14%.
  • Une déplétion en calcium par 10 mmol/L d’acide ethyleneglycol-bis-(béta-aminoéther)-N,N,N’,N’-tetraacétique n’a pas affecté significativement la liaison IgE dans la plupart des cas.
  • Curieusement, l’addition de 10 mmol/L de CaCl2 après déplétion en Calcium a multiplié par deux environ la liaison IgE, ce qui n’avait pas été mis en évidence jusque là avec les autres allergènes se liant au Calcium.

- Conclusion :

  • Bla g 6 est un allergène Troponine avec une IgE réactivité dépendante du calcium qui peut être impliquée dans la contraction musculaire.

- Implications cliniques :

  • Des allergènes homologues de Bla g 6 peuvent se rencontrer chez d’autres insectes et être à l’origine de cosensibilisations ou de réactivités croisées.

Bla g 6, un allergène de Blatte, est une troponine C.

Sa liaison aux IgE est dépendante du calcium.

Des allergènes homologues peuvent exister chez d’autres insectes et être à l’origine de co-réactivités des IgE ou de réactivités cliniques croisées.

Rappelons les différentes espèces de Blattes :
- Américaine
- Orientale
- Germanique
- striée brune

Vous pourrez les voir en photo sur le site : http://www.aiha.org/aihce06/handout...

Ces Blattes comportent un certain nombre d’allergènes dont certains sont déjà connus :
- Pour Blatella germanica :

  • Bla g 2 : Inactive aspartic protease
  • Bla g 4 : Lipocalin
  • Bla g 5 : Glutathione S-Transferase
  • Bla g 6 : Troponin C
  • Bla g 7 : Tropomyosin
  • Bla g 8 : Myosin light chain

- Pour Periplaneta americana

  • Per a 1 : non connu
  • Per a 2 : Inactive aspartic protease
  • Per a 3 : Arylphorin/Hemocyanin
  • Per a 6 : Troponin C
  • Per a 7 : Tropomyosin

Regardons de plus près Bla g 6, sujet de cette étude :
- Cet allergène comporte donc trois iso allergènes, Bla g 6.01, Bla g 6.02 et Bla g 6.03, peut-être issus de gènes différents.
- Bla g 6 montre une liaison IgE calcium dépendante. Au cours de ce processus, certaines molécules présentent des torsions (à l’image des Calmodulines) qui peuvent interférer sur les liaisons IgE.
- Dans la nature, la blatte meurt, ses muscles se dégradent et l’allergène est libéré : c’est une situation évidemment bien différente du pollen où la libération est un phénomène purement « physiologique ».
- D’un point de vue clinique, si 37% des enfants asthmatiques vivant en milieu urbain aux USA sont allergiques aux blattes, ces proportions ne sont pas atteintes en Europe et le problème de l’allergie aux blattes y est peut-être un peu moins étudié...