L´asthme au boulot : du travail de professionnel ou pas ?

lundi 24 septembre 2007 par Dr Philippe Carré1830 visites

Accueil du site > Pratique > Travail > L´asthme au boulot : du travail de professionnel ou pas ?

L´asthme au boulot : du travail de professionnel ou pas ?

L´asthme au boulot : du travail de professionnel ou pas ?

lundi 24 septembre 2007, par Dr Philippe Carré

Le diagnostic de l´asthme professionnel (AP) repose souvent dans les études scientifiques sur la mesure du débit expiratoire de pointe (DEP). Mais il n´y a pas de données sur les variations comparatives du DEP chez les patients ayant non pas un AP, mais un asthme exacerbe par le travail (AET). C´est l´objet de cette étude.

Comparaison de la variabilité du débit expiratoire de pointe entre des sujets ayant un asthme exacerbé par le travail et des sujets ayant un asthme professionnel. : Samah Chiry, MD ; André Cartier, MD ; Jean-Luc Malo, MD ; Susan M. Tarlo, MD, FCCP and Catherine Lemière, MD, MSc

* From Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (Drs. Chiry, Cartier, Malo, and Lemière), Montréal, QC ; and Gage Occupational and Environmental Health Unit (Dr. Tarlo), Toronto Western Hospital, Toronto, ON, Canada.

dans Chest. 2007 ; 132:483-488

- Contexte

  • La surveillance du débit expiratoire de pointe (DEP) est souvent utilisée pour le diagnostic d’un asthme professionnel (AP)
  • La variabilité du DEP entre des périodes d’exposition professionnelle et des périodes hors travail n’a pas été décrite chez des travailleurs avec un asthme exacerbé par le travail (AET)
  • Les auteurs ont voulu évaluer et comparer la variation diurne du DEP au cours de périodes de travail et de repos, chez des sujets ayant un AP et des sujets ayant un AET.

- Méthodes

  • Des travailleurs adressés pour un asthme en rapport avec le travail ont eu un monitoring du DEP pendant 2 semaines, au cours et en dehors de l’activité professionnelle
  • Le diagnostic d’AP ou d’AET était fait selon la positivité ou la négativité respective de tests de provocation spécifiques par inhalation
  • La variabilité moyenne diurne du DEP était calculée au cours des périodes de travail et hors travail
  • Les courbes de DEP étaient aussi interprétées par une analyse visuelle directe par 5 observateurs et en utilisant un programme informatisé (Oasys-2, Système Expert) (disponible sur : http://www.occupationalasthma.com)

- Résultats

  • 34 sujets ont été évalués (AET, n=15, AP, n=19)
  • Il y avait une variabilité plus importante du DEP au travail qu´en dehors du travail a la fois dans l´AP (19.8 ± 8.7% vs 10.7 ± 6.3%, p<0.001) et dans l´AET (14.2 ± 4.8% versus 10.6 ± 5.6%, p=0.02)+
  • Cependant, l´importance de la variabilité était plus grande dans l´AP que dans l´AET (p=0.02)
  • L´interprétation visuelle du DEP ou le programme Oasys ne permettait pas de différencier l´AP de l`AET

- Conclusion

  • Bien que les travailleurs ayant un AP aient eu une plus grande variabilité que les travailleurs avec un AET lors de l´activité professionnelle, les cliniciens étaient incapables de différencier de façon fiable l´AP de l´AET en utilisant l`interprétation visuelle du DEP ou l´analyse informatique.

34 sujets, ayant soit un AP (n=19) soit un AET (n=15), ont eu des mesures du DEP diurnes pendant 2 semaines, à la fois au cours du travail et en dehors des périodes de travail.

Le diagnostic d´AP était confirmé par un test de provocation spécifique par inhalation.

Les courbes de DEP étaient interprétées soit par analyse visuelle directe soit par traitement informatique.

Il y avait une variabilité plus importante du DEP au travail qu´en dehors du travail à la fois dans l´AP et dans l´AET, mais la variabilité était plus importante dans l´AP ; cependant l’interprétation des courbes de DEP, que ce soit de façon visuelle ou informatique, ne permettait pas de différencier les 2.

Cette étude de l´équipe de Malo a Montréal montre qu´il est difficile de distinguer, par la mesure simple du DEP, un AP d´un AET ; or les mesures du DEP au cours du travail sont souvent considérées, en pathologie professionnelle, comme un argument de poids en faveur de l´origine professionnelle d´un asthme.

Ces résultats laissent à penser que le caractère professionnel d´un asthme peut être attribué de façon excessive si l´on ne prend en compte que la mesure du DEP, qui semble un outil peu discriminant dans ce contexte.