Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

lundi 10 novembre 2008 par Dr David Fahri13447 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

lundi 10 novembre 2008, par Dr David Fahri

Un probiotique est un produit contenant suffisamment de micro-organismes viables pour modifier la microflore de l’hôte de façon à produire des effets bénéfiques sur sa santé. Une intolérance aux probiotiques a été antérieurement rapportée chez les enfants allergiques au lait de vache.

Les enfants allergiques au lait de vache peuvent présenter une sensibilisation aux probiotiques : Bruni FM, Piacentini GL, Peroni DG, Bodini A, Fasoli E, Boner AL.

Department of Pediatrics, University of Verona, Italy.

dans Acta Paediatr. 2008 Oct 6.

- Objectifs

  • L’objectif était d’évaluer la sensibilité à différents probiotiques chez les enfants allergiques au lait de vache.

- Méthodes

  • Quatre-vingt cinq enfants âgés de 4 mois à 12 ans et présentant une dermatite atopique étaient inclus.
  • Des tests épicutanés (prick tests) pour trois probiotiques (Fiorilac®, Dicoflor® et Reuterin®), ainsi que pour différents allergènes alimentaires étaient réalisés.

- Résultats

  • Trente-neuf patients sur 85 (45,8%) présentaient un test épicutané positif pour le lait de vache.
  • Parmi ces 39 patients, 3 présentaient une réaction < 3 mm et 36 patients présentaient une réaction > 3 mm.
  • Parmi les 36 patients ayant eu une réaction > 3 mm, 28 patients (77,8%) présentaient un test épicutané positif au Fiorilac®, 4 patients (11%) présentaient un test épicutané positif au Dicoflor® et 4 patients (11%) présentaient un test épicutané positif au Reuterin®.
  • La proportion de patients présentant des tests épicutanés positifs aux trois probiotiques évalués était significativement plus faible que celle des patients allergiques au lait de vache (p=0,002).
  • Une proportion significativement plus importante de patients présentaient une sensibilisation au Fiorilac® qu’au Dicoflor® (p<0,001) et au Reuterin® (p<0,001).

- Conclusion

  • L’usage des probiotiques chez les patients allergiques au lait de vache doit être limité aux produits ne contenant pas de lait.
  • Cette recommandation devrait être clairement mentionné sur l’emballage des probiotiques commercialisés.
  • Chez certains patients, la réalisation de test épicutané contenant le probiotique à utiliser pourrait être indiquée, afin d’évaluer la potentielle présence de lait dans ces produits.

Cette étude montre que les enfants allergiques au lait de vache peuvent être sensibilisés aux probiotiques.

Depuis les années 1990, l’intérêt pour les probiotiques a pris un essor considérable dans les pays occidentaux.

Un probiotique doit présenter plusieurs qualités : être bien toléré ; être stable dans la lumière digestive ; pouvoir adhérer à la muqueuse intestinale ; avoir un effet immunomodulateur.

Parmi les effets bénéfiques rapportés des probiotiques, les suivants peuvent notamment être cités : diminution de l’inflammation intestinale ; amélioration de la fonction de barrière de la muqueuse digestive ; restauration de la microflore digestive normale (quand celle-ci a été préalablement altérée) ; stimulation de la réponse immunitaire digestive.

Les probiotiques sont aujourd’hui utilisés aussi bien dans des indications médicales que dans la vie quotidienne.

En pratique clinique, les indications potentielles des probiotiques sont nombreuses : traitement d’une diarrhée induite par les antibiotiques, traitement adjuvant des diarrhées infectieuses, potentialisation de la réponse immunitaire anti-bactérienne.
L’usage des probiotiques a été recommandé chez les enfants allergiques – notamment ceux atteints de dermatite atopique et/ou d’allergie alimentaire – par plusieurs auteurs, mais leur intérêt reste controversé.

Certaines études ont montré un effet bénéfique des probiotiques sur la fréquence et l’intensité des signes cliniques de la dermatite atopique.

D’autres études ont suggéré que certains probiotiques n’étaient pas efficaces dans la dermatite atopique et pouvaient augmenter leur risque de sensibilisation ou être associés à des réactions d’intolérance chez les enfants allergiques au lait de vache.

Les trois probiotiques utilisés dans cette étude sont fabriqués en Italie. Fiorilac® contient du Lactobacillus paracasei I 1688, du Lactobacillus salivarius I 1794 et des vitamines B1 et B2. Dicoflor® contient du Lactobacillus GG. Reuterin® contient du Lactobacillus reuteri.

La prévalence de l’allergie au lait de vache atteindrait 2 à 3% durant le première année vie.

La présence d’allergènes de lait de vache dans certains probiotiques peut être la cause de réaction de sensibilisation.

Par conséquent, la présence de tels allergènes doit être clairement mentionnée sur les emballages des probiotiques.

La principale limite de cette étude est l’absence de démonstration de la pertinence clinique de la positivité des tests épicutanés aux trois probiotiques testés : bien qu’ils le suggèrent dans leur conclusion, les auteurs n’ont pas démontré que la prise de ces probiotiques soit réellement associée à une aggravation des signes cliniques de dermatite atopique ou à d’autres manifestations cliniques.

Une étude comprenant des tests de provocation orale et un groupe contrôle serait intéressante.

Vos commentaires

  • Le 26 avril 2016 à 22:27, par Luce En réponse à : Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

    Bonsoir,
    Votre commentaire me rassure. Étant très allergique étant enfant, surtout au lait de vache (mais à bien d’autres produits...), j’ai pris des probiotiques cet hiver. Le lendemain, quelques taches d’urticaire mais legé. J’ai continué 6 jours. Le dernier très grosse grise ! Le temps que je fasse le lien. J’ai téléphoné à la pharmacienne pour demandé si c’était possible : elle m’a affirmé que non. J’ai fait le lien seule mais avec cet article tout s’explique. Merci

  • Le 15 décembre 2017 à 14:32, par Silva En réponse à : Allergie au lait de vache : faut-il éviter les probiotiques ?

    Bonjour,
    J’ai eu des jumelles en juin dernier, toutes 2 ont eu des coliques. Pour la 1ère ça s’est arrangé assez vite, la 2ème a un RGO et son transit ne s’améliore pas. Elle hurle et pleure à chaque biberon, refuse de se nourrir, je dois attendre qu’elle s’endorme d’épuisement pour réussir à la faire boire. Elle a beaucoup de gaz. J’en ai parlé avec 2 médecins et un pédiatre, tous me disent qu’elle prend du poids donc qu’elle va bien ! Elle prend du poids parce que je me bat avec elle à chaque repas. Je lui donne du Bloxair depuis 3 semaines, mais depuis 2 jours quand je lui en donne elle a des rougeurs autour de la bouche. Je me demande si elle n’est pas allergique au lait de vache. Des conseils ?