Bonne année aux allergiques au latex : les coquins peuvent jouer avec Miss Profiline.

mardi 19 janvier 2010 par Dr Stéphane Guez1046 visites

Accueil du site > Allergènes > Contact > Bonne année aux allergiques au latex : les coquins peuvent jouer avec Miss (...)

Bonne année aux allergiques au latex : les coquins peuvent jouer avec Miss Profiline.

Bonne année aux allergiques au latex : les coquins peuvent jouer avec Miss Profiline.

mardi 19 janvier 2010, par Dr Stéphane Guez

Le latex contient de nombreuses molécules sensibilisantes dont certaines sont allergisantes. Si le diagnostic allergologique moléculaire permet actuellement de préciser à quelles molécules un allergique au latex est sensibilisé, il reste à savoir quelles sont réellement les molécules significatives sur le plan clinique.

Les patients monosensibilisés à Hev b 8 (profiline du latex de l’hévéa brasiliensis) peuvent bénéficier sans risque d’une intervention chirurgicale majeure dans un environnement normal (non latex free). : Quercia O, Stefanini GF, Scardovi A, Asero R.

Servizio di Allergologia, Ospedale di Faenza, Faenza (FO), Italy

dans Eur Ann Allergy Clin Immunol. 2009 Aug ;41(4):112-6

- Introduction :

  • L’allergie au latex naturel est une situation chronique à haut risque d’anaphylaxie lors d’une intervention chirurgicale.
  • Cependant, le latex contient de nombreuses protéines allergisantes et toutes ne semblent pas avoir la même signification clinique.

- Objectif de l’étude :

  • Il a été d’étudier la signification clinique de Hev b 8, la profiline du latex naturel.

- Matériel et Méthodes :

  • 7 patients, sans antécédent clinque d’allergie au latex, mais identifiés comme sensibilisés sur des tests cutanés positifs (3/7) et ou des IgE spécifiques positives lors de dosage fait en routine en préopératoire ont été étudiés.
  • Tous les patients étaient monosensibilisés à Hev b 8 avec confirmation par dosage avec des IgE spécifiques recombinantes.
  • 10 patients ayant des antécédents d’allergie au latex (urticaire, asthme et/ou rhinite) sensibilisés à des allergènes autres que la profiline ont été inclus comme sujets contrôles.
  • Tous les patients ont eu un test de provocation avec port de gants en latex, et chez ceux qui avaient un test négatif, l’intervention chirurgicale s’est faite sans environnement latex free.

- Résultats :

  • Les 7 patients avec un test de port de gant en latex négatif et qui ont eu acte chirurgical majeur (orthopédie, césarienne, kyste pilonidal, chirurgie vasculaire, amygdalectomie, révision utérine et chirurgie urétrale) n’ont eu aucune réaction malgré un environnement normal avec du latex.
  • Inversement, les patients contrôles (9/10 : 90%) ont présenté un test positif lors du port d’un gant en latex (p<0.01).

- Conclusion :

  • La profiline du latex est :
    • ou cliniquement non significative
    • ou n’est pas présente dans les gants en latex.
  • Cette étude souligne l’importance d’une étude diagnostique en allergologie moléculaire pour étudier la sensibilisation au latex, cet outil permettant de mieux apprécier le risque allergique et de réduite le cout des interventions.

Les auteurs de ce travail ont étudié la signification clinique d’une sensibilisation à Hev b 8, la profiline du latex naturel.

Cet antigène n’entraîne pas de manifestation clinique allergique lors d’un test de provocation ni lors d’une intervention chirurgicale dans un environnement non contrôlé en latex.

Ce travail clinique est très intéressant et prouve une fois de plus l’intérêt majeur de l’allergologie moléculaire dans le diagnostic allergologique en général.

S’il est bien prouvé que la sensibilisation à la PR10 n’entraîne pas de réaction clinique sévère, la question n’est pas clairement univoque pour la profiline.

En ce qui concerne le latex, il semble que cette profiline n’ait pas de signification clinique dans la mesure où le test de provocation est négatif et qu’il n’y a aucune manifestation allergique lors d’une intervention chirurgicale en particulier portant sur le petit bassin avec une forte exposition à du matériel divers contenant du latex.

Il est donc indispensable, face à un patient présentant un test cutané positif au latex, d’approfondir la recherche allergologique pour préciser à quelles molécules antigéniques il est réellement sensibilisé afin de poser un diagnostic pronostic correct et ne pas prescrire à tort une éviction.