Remise en question du dogme du déséquilibre TH1/TH2 dans l’atopie.

mardi 15 octobre 2002 par Dr Alain Thillay3136 visites

Accueil du site > Sciences > Hygiène > Remise en question du dogme du déséquilibre TH1/TH2 dans l’atopie.

Remise en question du dogme du déséquilibre TH1/TH2 dans l’atopie.

Remise en question du dogme du déséquilibre TH1/TH2 dans l’atopie.

mardi 15 octobre 2002, par Dr Alain Thillay

Le déséquilibre de la balance Th1/Th2 en faveur de Th2 est considéré en tant que caractéristique de l’atopie. L’évaluation de l’hypersensibilité retardée chez des enfants atopiques (prick test positifs) montre, contre toute attente, qu’il existe chez les atopiques une forte réactivité retardée, soit une intense activité Th1.

Allergie IgE médiée et hypersensibilité retardée chez des enfants estoniens. : K. Julge, S. Meriste, A. Kemp and B. Björkstén dans Clinical & Experimental Allergy
Volume 32 Issue 10 Page 1420 - October 2002

- CONTEXTE. Un déséquilibre de la balance des cellules T helper en faveur de la population TH2 est communément accepté comme caractéristique des pathologies de l’atopie, pourtant, les désordres touchant les deux populations, TH1 et TH2, ont augmenté ces dernières décades dans les populations occidentales.

- OBJECTIF. Le but de l’étude était d’explorer l’hypersensibilité retardée (HSR) chez des enfants atopiques et non atopiques dans une population présentant une faible prévalence de désordres allergiques.

- METHODES. Des prick tests (PT) étaient pratiqués avec du blanc d’œuf natif, 5 aéroallergènes en extraits commerciaux (chat, chien, acarien DP, pollens de bouleau et de fléole) ; l’hypersensibilité retardée (HSR) était évaluée par Multitest CMI, chez 72 enfants estoniens âgés de 4 à 6 ans.

- RESULTATS.
*La fréquence de la réponse au test diphtérique était significativement augmentée chez les enfants ayant des PT positifs.
*L’induration du test diphtérique et celle du test tétanique étaient significativement plus importantes chez les enfants à PT positifs.
*La taille cumulative des indurations des tests positifs de l’HSR était significativement plus importante chez les enfants à PT positifs.

- CONCLUSIONS. Dans ce groupe d’enfants ces constatations ne confirment pas l’hypothèse du déséquilibre de la balance TH1/TH2 en faveur du clone TH2 dans la maladie atopique, mais plutôt un processus de modulation immune par lequel la réponse des deux clones, TH1 et TH2, est augmentée chez les sujets atopiques.


Il est vrai que l’hypothèse du déséquilibre de la balance TH1/TH2 est bien pratique pour appréhender la maladie atopique.

Pourtant la constatation de cette étude ne m’émeut pas plus que cela.

Je constate souvent que ce sont les enfants atopiques qui font de belles réactions vaccinales retardées. Alors, il existe sans doute d’autres phénomènes que l’on n’explique pas encore.