Quel succès, même les vieux acariens se convertissent à l’allergologie moléculaire !!

lundi 11 juin 2012 par Dr Stéphane Guez1147 visites

Accueil du site > Allergènes > Aériens > Acariens > Quel succès, même les vieux acariens se convertissent à l’allergologie (...)

Quel succès, même les vieux acariens se convertissent à l’allergologie moléculaire !!

Quel succès, même les vieux acariens se convertissent à l’allergologie moléculaire !!

lundi 11 juin 2012, par Dr Stéphane Guez

Le diagnostic allergologique moléculaire avec les extraits commerciaux de D Pteronyssinus Der p 1, Der p 2 et Der p 10 : marqueurs significatifs de l’allergie aux acariens de la poussière de maison. : Marion Bronnert1,2, Julien Mancini2,3,4, Joëlle Birnbaum5, Chantal Agabriel6, Valérie Liabeuf7, Françoise Porri5, Isabelle Cleach1, Alexandre Fabre2,6, Isabelle Deneux2,6, Véronique Grandné1,2,8,9, Jean-Jacques Grob2,7, Philippe Berbis2,10, Denis Charpin2,5, Pierre Bongrand1,2,8,9, Joana Vitte1,2,8,9,*
DOI : 10.1111/j.1365-2222.2012.04035.x

dans Clinical & Experimental Allergy

- Introduction :

  • Les composants allergologiques moléculaires des acariens de la poussière de maison disponibles commercialement pourraient améliorer l’exploration allergologique des patients allergiques.

- Objectifs de l’étude :

  • Ils ont été :
    • d’établir la prévalence et le taux des IgE sériques à Der p 1, Der p 2 et Der p 10 ainsi que MUXF3 chez des patients allergiques aux acariens de la poussière de maison.
    • et de comparer une méthode de dosage individuelle versus une méthode multi allergénique.

- Matériel et Méthode :

  • Chez 123 patients dont 64 enfants il a été étudié :
    • la prévalence et le taux des IgE aux extraits de Der pteronyssinus ainsi qu’aux composants moléculaires Der p 1, Der p 2, Der p 10 et MUFX3,
    • les IgG4 spécifiques à D pteronyssinus, le taux des IgE totales,
    • et les manifestations cliniques (âge, asthme, rhinite, dermatite atopique)
  • avec la méthode ImmunoCAP.
  • Un ImmunoCAP ISAC a été réalisé en plus chez 24 patients.

- Résultats :

  • Tous les patients avaient des IgE sériques contre D pteronyssinus.
  • Les prévalences des IgEs aux extraits moléculaires commerciaux sont :
    • Der p 1 = 93%
    • Der p 2 = 77% (Der p 1 ou Der p 2 : 94%),
    • Der p 10 = 28%
    • et MUFX3 = 25%.
  • Les taux d‘IgEs à D pteronyssinus sont fortement corrélés aux IgEs à Der p 1 et Der p 2 (r = 0.93 et r = 0.85 respectivement), mais pas à Der p 10 ni MUFX3.
  • Les ImmunoCAP et IMMUNOCAP ISAC sont concordants, mais la corrélation quantitative est faible.
  • Aucune implication clinique concernant la prévalence, les taux ou la réactivité moléculaire IgE aux composants des acariens de la poussière de maison n’ont été trouvé.

- Conclusions et implications cliniques :

  • Les extraits commerciaux disponibles de Der p 1 et Der p 2 sont fortement corrélés avec le taux des IgEs vis-à-vis de D pteronyssinus.
  • L’absence d’IgE à Der p 1 et Der p 2 pourrait aider au diagnostic différentiel.
  • La prévalence des IgE sériques à Der p 10 et le taux retrouvé suggèrent des voies différentes dans la sensibilisation aux tropomyosines d’origine alimentaire et liées aux acariens.
  • Le taux d’IgE sérique au carbohydrates MUFX3, d’une prévalence inattendue, sont bas et ne modifient pas les taux d’IgEs à D pteronyssinus.
  • Le suivi sera réalisé de façon meilleure par des dosages biologiques individuels plutôt que par la puce ISAC.

Dans ce travail les auteurs ont étudié l’intérêt de l’allergologie moléculaire dans le bilan diagnostique d’une allergie aux acariens.

Der p 1 et Der p 2 sont très corrélés au IgE Der pteronyssinus, leurs négativités doit faire envisager le diagnostic différentiel d’allergie aux acariens.

Ce travail devait être fait avec un double intérêt.

D’abord il valide la bonne corrélation entre sensibilisation aux acariens et positivité de Der p 1 et Der p 2.

D’autre part il démontre qu’il vaut mieux faire des dosages individuels de chacun de ces composants plutôt que d’utiliser la puce Phadia.

Donc il paraît logique de substituer une demande de Der p 1 et Der p 2 aux RAST classiques acariens pour confirmer le diagnostic de sensibilisation.