Derrière Hevb8 ne se profile rien de grave ….

lundi 1er juillet 2013 par Dr Bertrand Lovato422 visites

Accueil du site > Allergènes > Contact > Derrière Hevb8 ne se profile rien de grave ….

Derrière Hevb8 ne se profile rien de grave ….

Derrière Hevb8 ne se profile rien de grave ….

lundi 1er juillet 2013, par Dr Bertrand Lovato

Une sensibilisation isolée à Hevb 8 peut être une source d’erreur dans les bilans d’allergie au latex :
Schuler S, Ferrari G, Schmid-Grendelmeier P, Harr T.
Source
Allergy Unit, Department of Dermatology, University Hospital of Zurich, Zürich, Switzerland

dans Clin Transl Allergy. 2013 Mar 28 ;3(1):11. doi : 10.1186/2045-7022-3-11

- Objectifs :

  • différencier sensibilisation et allergie au latex par des tests cutanés classiques complétés par le dosage d’IgE spécifiques

- Méthodes :

  • Les auteurs suisses ont étudié 14 patients cliniquement allergiques au latex et 27 témoins,
  • par des pricks tests, un dosage des IgE spécifiques
  • contre le latex global (Cap) et contre des allergènes du latex par la puce ISAC (Hev b1, b3, b5, b6, b7, b8, b9, b10 et b11)

- Résultats :

  • les tests cutanés ont une excellente spécificité de l’ordre de 95% (mais une faible sensibilité)
  • le niveau des IgE en Cap pour le latex brut ne permet pas de distinguer sensibilisation et allergie
  • les patients monosensibilisés pour la profiline du latex (Hev b8) sont asymptomatiques
  • enfin, chez deux patients monosensibilisés à Hev b8 mais avec un fort taux d’IgE latex brut en Cap, une sensibilisation supplémentaire vis à vis des CCD a été mise en évidence

- Conclusions :

  • en cas de dissociation entre un test cutané négatif et des IgE latex positives, les auteurs conseillent de demander le dosage des IgE spécifiques de la profiline du latex et anti CCD.

Cette étude souligne une fois de plus l’intérêt du diagnostic moléculaire pour différencier sensibilisation et allergie.

Les panallergènes végétaux que sont les profilines et les CCD peuvent expliquer des positivités de tests cutanés ou de dosages d’IgE spécifiques, le plus souvent sans pertinence clinique.

En ce qui concerne Hevb8, les résultats des études ne sont pas en faveur d’un rôle clinique notable dans l’allergie au latex ; la positivité des IgE anti Hevb8 n’étant le plus souvent qu’un simple reflet d’une sensibilisation pollinique.