Parfum citronné : danger.

samedi 9 novembre 2002 par Dr Isabelle Bossé7952 visites

Accueil du site > Allergènes > Contact > Parfum citronné : danger.

Parfum citronné : danger.

Parfum citronné : danger.

samedi 9 novembre 2002, par Dr Isabelle Bossé

Les auteurs ont mis en évidence le risque de sensibilisation importante lié à l’utilisation d’un composant de la peau des citrons, le R-(+) limonène oxydé dans des réactions allergiques de contact, avec des tests négatifs aux parfums classiques.
Cet élément est très fréquemment utilisé en parfumerie.

Huile de citron oxydée : (R-limonène) : un agent sensibilisant fréquent en Europe. : Matura M, Goossens A, Bordalo O, Garcia-Bravo B, Magnusson K, Wrangsjo K, Karlberg AT. Occupational Dermatology, National Institute for Working Life, Stockholm, Sweden. dans J Am Acad Dermatol 2002 Nov ;47(5):709-14

- Objet : l’huile provenant de la peau des citrons contient du R-(+) limonène, qui est un des composants les plus fréquemment utilisés dans la production de produits parfumés et dans les parfums raffinés. Cette substance produit des dérivés allergisants au cours de la manipulation et du stockage.

- Objectifs : les auteurs ont voulu étudier la fréquence des réactions allergiques au R- (+) limonène oxydé chez des patients avec une dermatite et trouver une préparation pour tests appropriée.

- Méthodes : un patch test avec du R-(+) limonène oxydé a été réalisé chez 2273 patients dans 4 services de dermatologie en Europe.

- Résultats :
* Sur la totalité des patients testés, 3.8% à 3.9% avaient des tests positifs dans deux centres. 6.5% avaient des tests positifs dans le troisième centre, et 0.3% dans le quatrième centre.
* 63 patients ont eu une réaction positive.
* Au total, 57% des patients n’ont pas réagi au fragrance mix ou au baume du Pérou.
* Les auteurs recommandent donc de tester les patients nécessitant des patch tests avec du R-(+) limonène à 3% oxydé.

- Conclusion : la fréquence élevée de la sensibilisation au limonène oxydé apporte une évidence clinique pour la classification européenne du R-(+) limonène contenant des produits oxydés, comme un agent sensibilisant cutané potentiel.


Cette étude suggère donc de rajouter à la batterie de tests épicutanés standard européenne, cet allergène, qui permettrait de détecter des sensibilisations de contact aux parfums ou produits parfumés, dans des cas où les tests habituels n’auraient pas permis de faire le diagnostic.