3000$ c’est peanuts !

jeudi 3 mars 2011 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > 3000$ c’est peanuts !

3000$ c’est peanuts !

3000$ c’est peanuts !

jeudi 3 mars 2011

Le New England Food Allergy Treatment Center vous propose la mise en place d’une "oral immunotherapy" à la cacahuète afin que l’ingestion accidentelle de cacahuète ne soit pas source d’angoisse du fait de cette tolérance induite. (The goal is to desensitize patients so that accidental exposures should not result in clinical symptoms).

Cette équipe propose donc aux allergiques à la cacahuète de réaliser une non pas désensibilisation ou immunothérapie orale comme indiqué dans leur texte mais ce que nous appelons plus usuellement une induction de tolérance.

La différence avec une désensibilisations est subtile :

  • dans les deux cas : il y a une phase de montée de dose pour obliger l’organisme à supporter l’allergène à dose normale
  • dans le cas de la désensibilisation il y a un entretien durant trois à cinq ans avec acquisition de tolérance durable.
  • l’induction de tolérance nécessite la prise régulière de l’aliment (doses et fréquences variables selon les écoles) et en cas d’oubli il y a perte de cette tolérance très rapidement.

C’est donc 3000$ le coût de l’induction de tolérance chez les anglo-saxons, non remboursé.

La même démarche en France ne vous coûtera rien, ou plutôt rien directement, car la sécurité sociale prend en charge ces soins à l’hôpital et les services d’allergologie sont rodées à ces pratiques.

Par contre, les critères d’inclusions seront forcément plus rigoureux car l’intérêt de ces inductions de tolérance est d’empêcher l’accident grave avec la consommation accidentelle de petites quantités de l’aliment à risque.

Cette démarche s’adresse donc plutôt aux personnes présentant des allergies très vives avec de petites quantités de l’aliment consommé et qui seront suffisamment sérieuses et motivées pour éviter de devoir recommencer l’induction de tolérance de multiples fois en raison d’oublis trop fréquents.

Et demain ?

Le système d’induction de tolérance n’est certes pas une désensibilisation avec un effet durable dans le temps, mais si l’intelligence de cette induction de tolérance pouvait être associée à une prise régulière et facile, ce serait peut-être une solution plus pérenne.

Une autre équipe d’allergologues a justement pensé à faire des patchs à la cacahuète !

La cacahuète décidément excite bien des imaginations, des solutions commencent à s’apercevoir : tant mieux.


Voir en ligne : induction de tolérance à la cacahuète chez les anglo-saxon

Portfolio