L’asthme : un véritable casse-tête.

mardi 24 septembre 2002 par Dr Alain Thillay3888 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > L’asthme : un véritable casse-tête.

L’asthme : un véritable casse-tête.

L’asthme : un véritable casse-tête.

mardi 24 septembre 2002, par Dr Alain Thillay

Quelques études ont mis en évidence un lien entre asthme et migraine. A partir d’une base de données très importante de patients du Royaume-Uni, les auteurs retrouvent le même lien. En cas de confirmation, cela permettrait d’élucider les mécanismes communs entre la migraine et l’asthme.

Association entre asthme et migraine : étude appariée cas-contrôle. : Davey G, Sedgwick P, Maier W, Visick G, Strachan DP, Anderson HR.Department of Public Health Sciences, St George’s Hospital Medical School, London. dans Br J Gen Pract 2002 Sep ;52(482):723-7

- CONTEXTE. Des études antérieures suggèrent un lien entre asthme et céphalée sévère, ainsi qu’entre migraine et sifflements thoraciques. Des analyses récentes montrent une augmentation de l’asthme en cas d’antécédent de migraine mais sans antécédent de rhume des foins, de rhinite allergique ou d’eczéma.

- BUT. Rechercher s’il existe une association migraine et asthme au Royaume-Uni.

- TYPE DE L’ÉTUDE. Étude appariée cas-contrôle utilisant la Banque de Données de la Médecine Générale -The General Practice Research Database (GPRD)-. Pratiquée à partir des données concernant 5 110 619 patients du GPRD.

- METHODES.
*Il s’agissait de patients ayant été diagnostiqués en tant que migraineux et prenant un traitement anti-migraineux.
*Chaque cas était apparié en fonction du sexe et de l’âge avec un cas-contrôle qui n’avait jamais eu de diagnostic de migraine.
*Les deux groupes étaient comparés en fonction de la prévalence d’asthme, de BPCO, de symptômes respiratoires traités par inhalateur ou de rhume des foins.
*Les investigations ont été réalisés afin de déterminer si l’association entre migraine et asthme était plus importante parmi les patients avec rhume des foins ou ceux sans rhume des foins, et, si les patients atteints de migraine ont une augmentation de prescription de médications autres (non migraine, non asthme).

- RESULTATS.
*Parmi les 64 678 paires patients/cas-contrôle, le risque relatif d’asthme chez les migraineux est de 1,59 des cas définis, et 0,75 parmi ceux des cas recevant un traitement préventif par bêta-bloquants.
*Parmi les cas définis de migraine, les risque relatifs de maladie pulmonaire obstructive, de symptômes respiratoires, d’eczéma et de pollinose, s’élevaient respectivement de 1,22, 1,85, 1,55, 1,67.
*L’association entre migraine et asthme était plus importante chez les patients n’ayant pas de diagnostic de rhume des foins que chez ceux atteints de rhume des foins, respectivement 1,32 et 1,19. Le risque relatif de prescriptions n’entrant pas dans le traitement de la migraine ou de l’asthme était élevé, à l’exception des thérapeutiques anti-diabétiques.

- CONCLUSION. Cette étude cas-contrôle de grande envergure met en évidence une association entre asthme et migraine. Ce constat pourrait être remis en cause du fait que ces deux pathologies sont très fréquentes en Médecine Générale. Cependant, si cette association est réelle, cela pourrait permettre de mieux connaître les mécanismes physiopathologiques communs dans l’asthme et dans la migraine.


Tout d’abord, en tant que praticien, je sais que ce n’est pas statistiquement recevable, je n’ai pas du tout le sentiment d’un lien entre asthme et migraine. Je pense qu’effectivement ce sont deux pathologies fréquentes qui peuvent donc mettre à mal les études statistiques.

Pour ma part, j’attends d’autres études pour me faire une opinion. Bien sûr, si la relation est vraie, il y aura sans doute beaucoup de choses à apprendre (rôle des médiateurs de l’allergie, rôle des neuromédiateurs).

Vos commentaires

  • Le 20 janvier 2016 à 18:27, par Agathe En réponse à : L’asthme : un véritable casse-tête.

    Bonsoir, je viens de tomber sur ce vieil article, et je voulais donner mon point de vue. J’ai bientôt 18 ans et je fais de l’asthme depuis mes 10 ans. Cela faisait quelques années que je souffrais de migraines quotidiennes (qui me faisaient pleurer de douleur et sortir de cours), et depuis que j’ai commencé à suivre mon traitement de fond (sérétide+aérius), je n’ai presque plus aucun maux de tête. Je ne suis absolument pas médecin, mais pour moi mes migraines venaient simplement du fait que je respirais très mal, et donc mauvaise oxygénisation ? J’en étais au point où toutes les quelques minutes je devais me forcer à prendre une grande respiration sinon j’avais l’impression de couler ! En tout cas, je n’en suis pas encore au point de pouvoir faire tout ce que je veux, mais je suis libérée de mes migraines et de mes poumons tout cassés !