Les résineux, leur bois et le charpentier

lundi 14 novembre 2011 par Dr Hervé Couteaux2300 visites

Accueil du site > Pratique > Travail > Les résineux, leur bois et le charpentier

Les résineux, leur bois et le charpentier

Les résineux, leur bois et le charpentier

lundi 14 novembre 2011, par Dr Hervé Couteaux

Allergie professionnelle IgE-médiée aux résineux : Caractérisation de l’allergène en cause. : Sabine Kespohla, Nicole Kotschy-Langb, Janina M. Tommc, Martin von Bergenc, Silke Maryskaa, Thomas Brüninga, Monika Raulf-Heimsotha

aInstitute for Prevention and Occupational Medicine, German Social Accident Insurance, Ruhr University Bochum (IPA), Bochum,
bBerufsgenossenschaftliche Klinik für Berufskrankheiten, Falkenstein/Vogtland, and
cDepartment of Proteomics, Center for Environmental Research-UFZ, Leipzig, Germany

dans Int Arch Allergy Immunol 2012 ;157:202-208 (DOI : 10.1159/000324953)

- Contexte :

  • Les réactions allergiques aux allergènes des poussières de bois sont rares, et nous ne disposons seulement que de quelques outils de diagnostic in vitro et de peu d’information sur les allergènes concernés.

- Objectifs :

  • Pour différencier les allergies IgE-médiées aux protéines des sensibilisations glycogéniques probablement cliniquement silencieuses, il est utile de caractériser les allergènes protéiques pertinents et leurs liaisons aux IgE.

- Méthodes :

  • L’étude rapporte un cas d’allergie professionnelle aux résineux chez un charpentier exposés à différentes poussières de bois.
    Les tests cutanés et les tests IgE contre le bois ont été effectués avec une technique ImmunoCAP spécifiquement adaptée et des CCD.
    Les allergènes potentiels ont été identifiés par immunoblot et spectrométrie de masse.
    La pertinence clinique a été vérifiée par des tests de provocation.
    Les IgE spécifiques de résineux (Epicea, pins et mélèzes), de bois de hêtre, du latex de caoutchouc naturel (NRL) et de la peroxydase de raifort (HRP) ont été recherchées.

- Résultats :

  • Les allergènes du bois d’Epicea, la source d’allergène dominante, ont été identifiés comme étant des peroxydases.
    Les Epicea ont été les plus forts inhibiteurs.
    L’HRP réduit la liaison des IgE aux résineux de <50%, indiquant des épitopes majoritairement protéiques, tandis que les liaisons des IgE au latex et au bois de hêtre a été réduit de >50% par l’HRP, indiquant principalement des épitopes glycogéniques.
    Les tests cutanés et les tests de provocation ont soulignés que les résineux ont été la source de la sensibilisation.

- Conclusion :

  • Pour ce patient polysensibilisé, une allergie cliniquement pertinente aux résineux a été diagnostiquée, non seulement par tests de provocation, mais aussi avec des outils in vitro spécifiquement adaptés.

Cette étude allemande rapporte un cas d’allergie (probablement respiratoire, mais cela n’est pas précisé) aux poussières de bois de résineux chez un charpentier.

L’Epicea dont il est question dans cette étude allemande est probablement Picea abies, l’épicéa le plus courant en Europe.

1792 accidents du travail avec arrêt (durée moyenne de l’arrêt : 57 jours) ont été répertoriés par la MSA en 2006 dans les scieries du régime agricole. 1% de ces cas concernaient des allergies respiratoires ou cutanées.

On peut estimer que ce nombre est certainement largement sous évalué, toutes les allergies n’étant pas explorées exhaustivement et n’entraînant pas nécessairement un arrêt de travail conséquent…

Malgré ses imprécisions, cette étude sur un cas garde l’intérêt de préciser les allergènes en cause (des péroxydases) à côté d’une réactivité CCD dont on sait qu’elle est largement répandue dans le monde végétal : on connaît en effet la forte proportion de CCD réactivité concernant le pollen de bouleau (environ 1 sujet sur 5 positif pour le bouleau a un test Broméline positif s’il est également positif pour d’autres pollens).

On notera que le charpentier de l’étude, chez qui ont été mises en évidence des réactions pour les CCD, est qualifié de polysensibilisé…

Plus généralement, les études en milieu professionnel ont une grande importance pour ce qu’elles peuvent nous apporter, notamment dans la compréhension de réactions allergiques par ailleurs peu fréquentes en milieu non professionnel.

Vos commentaires