Gramin awards ?

mardi 27 mars 2012 par Dr Hervé Couteaux400 visites

Accueil du site > Allergènes > Aériens > Pollens > Gramin awards ?

Gramin awards ?

Gramin awards ?

mardi 27 mars 2012, par Dr Hervé Couteaux

Profils moléculaires des IgE à Phleum pratense chez des enfants ayant une allergie au pollen de Graminées : implications pour l’immunothérapie spécifique. : Salvatore Tripodi, Tullio Frediani, Sandra Lucarelli, Francesco Macrì, Giuseppe Pingitore, Andrea Di Rienzo Businco, Arianna Dondi, Paola Pansa, Giovanni Ragusa, Riccardo Asero, Diego Faggian, Mario Plebani, Paolo Maria Matricardi

dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology - March 2012 (Vol. 129, Issue 3, Pages 834-839.e8, DOI : 10.1016/j.jaci.2011.10.045)

- Contexte :

  • L’immunothérapie dite moléculaire des allergies propose une vaccination adaptée aux profils de sensibilisation moléculaires de chaque patient.

- Objectifs :

  • Nous avons cherché :
    • à enquêter sur les profils d’IgE-réactivité à Phleum pratense chez les enfants ayant une allergie au pollen de Graminées
    • et à définir la compatibilité de ces profils avec un mélange de molécules allergéniques recombinantes de P. pratense précédemment proposées pour l’immunothérapie spécifique.

- Méthodes :

  • Nous avons examiné 200 enfants (âge, 4-18 ans ; 126 garçons) avec rhinite allergique et/ou asthme, au moyen de questionnaires validés.
  • Chaque enfant a eu des tests cutanés (ALK-Abelló) ainsi que des tests IgE sériques (ImmunoCAP, Phadia) avec 9 extraits de pollen.
  • Les sera réagissant contre P. pratense ont été testés pour les molécules individuelles (rPhl p 1, rPhl p 2, rPhl p 4, nPhl p 4, rPhl p 5b, rPhl p 6, rPhl p 7, rPhl p 11, and Phl p 12).
  • Par une approche combinatoire, les profils individuels de sensibilisation IgE ont été appariés à une préparation expérimentale d’immunothérapie spécifique (SIT) allergénique contenant Phl p 1, Phl p 2, Phl p 5 et Phl p 6.

- Résultats :

  • Parmi les 176 des 200 enfants présentant une sensibilisation IgE à l’extrait de P pratense, 39 profils de sensibilisation aux 8 molécules allergéniques testés (seuil retenu : 0,35 kU / L) ont été identifiés.
  • Cette hétérogénéité élevée a été réduite en ne considérant que 6 ou 4 molécules de P.pratense, mais pas en augmentant les niveaux de seuil de positivité des IgE.
  • Le profil moléculaire de la préparation expérimentale de SIT était comparable à celle de 7 (4%) des 176 patients seulement, les 169 patients restants ont été classés en 4 catégories d’incompatibilité : puissance insuffisante (29%), excessive (32%), insuffisante / excessive (32% ), et sans corrélations (3%).

- Conclusion :

  • Les profils de sensibilisation IgE à P.pratense sont très hétérogènes.
  • Des préparations moléculaires conçues sur mesure pour chaque patient en vue d’une SIT devraient tenir compte de cette grande hétérogénéité et être déterminées par des études de population réalisées localement.

Cette étude italienne s’est tout d’abord intéressée au profil d’IgE réactivité d’une population pédiatrique (200 enfants) vis-à-vis de 9 allergènes du pollen de Fléole.

Elle a ensuite vérifié la congruence de ces profils avec une préparation expérimentale contenant 4 de ces allergènes.

Au mieux cette préparation reflétait 7 % de la population d’enfants étudiée…

Il existe donc 1 grande hétérogénéité des profils d’IgE réactivité vis-à-vis des allergènes connus du pollen de Fléole dont la conséquence majeure est l’obligation de tenir compte des spécificités locales dans le projet éventuel d’une immunothérapie allergénique « sur mesure ».

L’allergologie moléculaire offre des moyens d’étude et de compréhension permettant d’envisager la réalisation d’extraits de désensibilisation collant parfaitement au profil d’IgE réactivité des patients.

Mais la réalité est complexe, ne serait-ce que par l’extrême hétérogénéité des profils d’IgE réactivité, montrant la nécessité d’extraits « sur mesure », tout au moins en matière de pollinose aux Graminées : il ne semble pas possible ici, comme cela sera fait pour les pollens des Fagales, de limiter l’extrait à 1 ou 2 allergènes importants…

L’objectif paraît soudainement diablement difficile à atteindre !…