Crème au NFKappaB contre l’eczéma

lundi 9 mai 2005 par la rédaction

Accueil du site > Sciences > Crème au NFKappaB contre l’eczéma

Crème au NFKappaB contre l’eczéma

Crème au NFKappaB contre l’eczéma

lundi 9 mai 2005

L’eczéma est une inflammation de l’épiderme qui se caractérise par une migration et une prolifération locale de certaines cellules de défenses qui causent alors des dégats qui caractérisent les lésions de l’eczéma.

Traditionellement, l’eczéma était traité (est toujours traité en première intention d’ailleurs) par des corticoïdes : ces hormones permettent à l’inflammation de s’arrêter et par là-même à la peau de cicatriser.

Il y a deux ans (un petit peu avant même pour nos cousins belges et canadiens) les inhibiteurs de calcineurine sont venus compléter l’arsenal thérapeutique permettant ainsi d’économiser l’usage des corticoïdes non dénués d’effets secondaires (le plus fréquent étant l’affinement de la peau). Malheureusement les inhibiteurs de calcineurine (Elidel° et Protopic°) sont mis sous surveillance par la FDA en raison d’un risque de cancer supposé par cette institution.

Voilà que l’on voit poindre une alternative supplémentaire pour les années à venir : les crèmes au NFKappaB.

Cette substance joue un rôle central dans la modulation de la réponse immunitaire inflammatoire et pouvoir la moduler permet d’espérer un effet significatif dans les maladies inflammatoires chroniques.

Notons la remarque rassurante du communiqué de presse : pas de risque cancérigène à suspecter pour notre produit. Les sociétés qui commercialisent les inhibiteurs des calcineurines apprécieront.

Dans tous les cas, ces traitements restent des traitements des conséquences de l’eczéma et non des causes, le bilan des causes est à effectuer auprès d’un médecin allergologue qui permettra ainsi de limiter voire d’éviter le recours à ces thérapeutiques.


Voir en ligne : Corgentech étudie une crème au NFkappaB dans l’eczéma

Portfolio