En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

categorie asthme

L’ ;asthme est une maladie inflammatoire chronique des petites bronches qui s’accompagne ou non d’exacerbations (crises d’asthme). L’asthme est une maladie de la muqueuse bronchique se caractérisant par une obstruction des voies aériennes distales, une inflammation de ces mêmes voies et une augmentation de la réactivité des bronches à différents stimuli.

L’asthme est un état inflammatoire chronique des bronches dans lequel de nombreuses cellules jouent un rôle, en particulier mastocytes, éosinophiles et lymphocytes T (Rapport NHLB/OMS Rev.fr.Allergol., 1996, 36, 6). Notre rubrique dédiée à l’asthme.

Derniers articles asthme

0 | ... | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90 | 96 | 102 | ... | 906
article du 11 04 2014 par Dr Stéphane Guez

La LTP Pru p 3 peut aussi provoquer des allergies respiratoires.

Dans ce travail, les auteurs démontrent que la sensibilisation à une LTP peut induire des manifestations allergiques respiratoires nasales. D’autre part il est également démontré qu’une sensibilisation primaire alimentaire à une LTP peut induire par réactivité croisée entre LTP des manifestations respiratoires. Ce travail est extrêmement intéressant et séduisant. La première partie de l’étude, à savoir (...)
lire la suite 1204 lectures

article du 8 04 2014 par Dr Philippe Carré

Même les très jeunes enfants peuvent se faire remodeler.

Les auteurs ont examiné les biopsies bronchiques de 30 enfants âgés de 3 à 44 mois, à l’occasion d’une fibroscopie bronchique réalisée pour des raisons cliniques diverses non liées directement à cette étude. Ils ont comparé les résultats chez des enfants à risque de développer de l’asthme (selon les critères de l’Index Prédictif d’Asthme : Castro-Rodriguez Am J Respir Crit Care Med 2000 :0162 : 1403-1406) par (...)
lire la suite 311 lectures

article du 1 04 2014 par Dr Philippe Carré

Les recommandations de traitement de l’asthme sont-elles recommandables ?

Les auteurs ont réalisé une revue systématique et une méta-analyse des essais randomisés contrôlés (ERC) évaluant le risque d’exacerbation d’asthme chez des asthmatiques stables traités depuis au moins 4 semaines par des corticoïdes inhalés (CI), et qui soit diminuent les CI soit les maintiennent à une dose stable pendant une durée de suivi de 3 mois. Sur les 2253 articles potentiels, seuls 6 répondaient (...)
lire la suite 425 lectures

article du 31 03 2014 par Dr Cécilia Nocent

Inflammation spécifique chez les fumeurs asthmatiques ?

Cette étude écossaise, sponsorisée par Pfizer et publiée dans Allergy en avril 2014 s’intéresse à l’évolution de l’inflammation chez des asthmatiques fumeurs par rapport à des non fumeurs et compare les résultats à un groupe contrôle fumeur ou non fumeur. Les auteurs ont recruté 108 asthmatiques comparés à 45 contrôles ; il y avait dans les deux groupes des fumeurs et des non fumeurs. Ils ont mesuré (...)
lire la suite 418 lectures

article du 25 03 2014 par Dr Philippe Carré

Les enfants asthmatiques ne manquent pas de gènes, à la différence de leurs parents.

Dans cette étude complexe sur le plan méthodologique, les auteurs ont identifié 60 polymorphismes de nucléotides (PN) qui étaient significativement associés à des modifications du score de symptômes asthmatiques après administration de corticoïdes inhalés (CI) chez des enfants asthmatiques, dont 3 étaient reproduits dans une cohorte indépendante pédiatrique. Ces PN n’étaient pas reproduits chez les (...)
lire la suite 293 lectures

article du 18 03 2014 par Dr Philippe Carré

Entre la rhinite et l’asthme, y a des variantes ; dis, pourquoi tu tousses ?

Dans cette étude qui a analysé le lien possible entre la rhinite allergique et la variante asthmatique à forme de toux (VAT), chez des patients adultes ayant un asthme classique (n=190) ou une VAT (n=83), les résultats montrent que : la prévalence de la rhinite allergique dans l’asthme classique était plus élevée que dans la VATune rhinite allergique perannuelle concomitante : était cliniquement (...)
lire la suite 493 lectures

0 | ... | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90 | 96 | 102 | ... | 906