En images
Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!

Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!


Les allergènes Bet-v1 de plusieurs espèces de fagales peuvent sensibiliser les patients atopiques. : Hauser, M., Asam, C., Himly, M., Palazzo, P., Voltolini, S., Montanari, C., Briza, P., Bernardi, M. L., Mari, A., Ferreira, F. and Wallner, M. (...)

lire la suite

Rubrique pollens

Responsables de la fécondation des fleurs, des plantes, des arbres et de tout le monde végétal. Les Pollens sont également responsables d’asthme, de rhume des foins, d’urticaires, d’eczéma ou de dermites lors de la période de pollinisation. La palynologie permet de suivre l’évolution de la flore. Ces taxons observés au microscope après avoir été captés sont analysés et publiés, en france par le RNSA. Ils sont source de pollution aérienne et donc très surveillés en aérobiologie.

Derniers articles pollens

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 90
article du 10 03 2011 par Dr Hervé Couteaux

On travaille sur l’allergie au bouleau et on s’étonne que ça bloque !

Une forte proportion d’IgG4 se traduisant par des ratios élevés d’IgG4/IgE spécifiques d’allergènes alimentaires semble corrélée à une tolérance des aliments en cause dans le syndrome pollen de bouleau-aliments. C’est le retour de ces bons vieux anticorps bloquants !... Le syndrome pollen de bouleau-aliments est fréquent en Autriche : qu’en est-il en France et quels sont les facteurs régissant sa (...)
lire la suite 1157 lectures

article du 2 02 2011 par Dr Alain Thillay

Maya l’abeille au secours des allergiques au pollen de bouleau !

Peu d’études à haut niveau statistique existent pour évaluer l’intérêt des thérapeutiques adjuvantes dans le traitement des maladies allergiques IgE dépendantes. Ici, ces auteurs finlandais tentent de montrer l’intérêt du traitement des allergiques au pollen de bouleau par la prise d’un miel additionné de pollen de bouleau. Soixante et un sujets ont été enrôlés. En fait, trois bras, 22 patients sous (...)
lire la suite 2391 lectures

article du 18 11 2010 par Dr Hervé Couteaux

Si monsieur le compte veut bien se donner la peine…

La température quotidienne, les heures d’ensoleillement et la vitesse du vent sont les facteurs météorologiques mis en évidence par cette étude turque dans leur influence sur la présence de comptes polliniques élevés. Il est dans la nature de l’homme de rêver, et les allergologues ne s’en privent pas : ils rêvent entre autre d’un moyen de mesurer l’exposition pollinique… Ils y rêvent car ils ne l’ont (...)
lire la suite 466 lectures

article du 5 10 2010 par Dr Céline Palussière

Les bons comptes ne font pas forcément les bons amis.

Les comptes polliniques permettent une évaluation a posteriori de l’exposition de la population aux pollens atmosphériques. Pour les personnes allergiques, ils sont un indicateur du risque de développer des symptômes. De nombreuses études ont cependant constaté des discordances dans les dates de pics polliniques et de symptomatologie chez les patients. De nouvelles techniques permettant la (...)
lire la suite 494 lectures

article du 23 06 2010 par Dr Stéphane Guez

Les allergiques sont des rebelles : ils ne veulent pas être allergiques aux pollens qu’on leur propose !!!

Il s’agit d’une étude portant sur les relations entre comptages polliniques régionaux et spécificités allergiques des patients allergiques aux pollens qui habitent ces mêmes régions. En fait il semble ne pas y avoir de corrélation entre les variations des comptages polliniques et le profil de sensibilisation des patients. L’idée qui a conduit à ce travail est intéressante mais les résultats sont à (...)
lire la suite 593 lectures

article du 13 04 2010 par Dr Hervé Couteaux

La connaissance des allergènes du frêne s’accélère…

Sur une centaine de patients, les auteurs ont étudié l’IgE-réactivité des patients polliniques au frêne : elle s’exerce dans 86% des cas pour Fra e 1, une Ole e 1-like, dans environ 25% des cas pour le couple profiline-polcalcine et dans 57% pour des protéines de haut poids moléculaires (supérieur à 30kDa). Au total, assez peu de nouveautés dans cette étude protéomique, déjà présentée pour une large (...)
lire la suite 3119 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 90