En images
Lutte contre le réchauffement de la planète : c’est bien joli mais on oublie les patients atteints d’urticaire au froid !!

Lutte contre le réchauffement de la planète : c’est bien joli mais on oublie les patients atteints d’urticaire au froid !!


Urticaire au froid familial atypique : description d’une nouvelle affection héréditaire. : Chhavi Gandhi, MDa, Chris Healy, MDb, Alan A. Wanderer, MDc, Hal M. Hoffman, MDade a Division of Rheumatology, Allergy, and Immunology, University of (...)

lire la suite

Rubrique urticaire

L’urticaire (avec ou sans oedème) est une maladie complexe dont le bilan est long, difficile et parfois décevant tant les causes possibles sont multiples. Les allergies en sont rarement responsables mais, parfois, elles peuvent en être la cause. La plupart des urticaires sont déclenchées pas des infections ou des prises médicamenteuses. Une fois enclenchée, l’urticaire peut se chroniciser et son évolution ne plus avoir de lien direct avec sa cause initiale. En moyenne, une urticaire chronique évolue sur 4 ans. Heureusement, un traitement précoce permet de les stopper plus rapidement.

Derniers articles urticaire

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 66
article du 11 12 2008 par Dr David Farhi

L’urticaire chronique au quotidien : un fardeau sous-estimé

Moins de la moitié des patients sous traitement bien conduit par antihistaminiques de seconde génération pour une urticaire chronique rapportent un contrôle suffisant des symptômes. Par conséquent, de nombreux patients restent affectés par l’urticaire chronique, ce qui entraîne une altération significative de leur qualité de vie. Dans la majorité des cas, l’urticaire chronique est gérée par les (...)
lire la suite 5123 lectures

article du 25 11 2008 par Dr David Fahri

Une proposition thérapeutique novatrice pour l’urticaire chronique : l’omalizumab soulève d’intéressantes hypothèses

Dans l’UCA, la fixation d’auto-anticorps IgG sur la sous-unité α du εRI entraîne une dégranulation des mastocytes et des polynucléaires basophiles cutanés, avec largage d’histamine. Diverses manifestations auto-immunes peuvent être associées à l’UCA. En particulier, 25% des UCA sont associés à des auto-anticorps anti-thyroïde (pouvant induire une thyroïdite de Hashimoto) et les anticorps anti-nucléaires (...)
lire la suite 4576 lectures

article du 27 01 2006 par Dr Geneviève DEMONET

L’attaque tique du pigeon...

Argas reflexus est une tique molle appartenant à l’ordre des acariens. Il s’agit d’un parasite hématophage spécifique des pigeons des villes. Se réfugiant à l’intérieur des habitations voisines des colonies de pigeons, il peut s’attaquer à l’homme. Les morsures peuvent être responsables de réactions inflammatoires locales mais aussi de réactions anaphylactiques systémiques. L’allergène majeur de la tique a (...)
lire la suite 11723 lectures

article du 4 09 2005 par Dr Stéphane Guez

La peau victime des luttes intestinales du système immunitaire !!

Dans ce travail, les auteurs ont étudié la pertinence de l’association entre urticaire chronique et maladie coeliaque. La comparaison avec une population témoin confirme que cette association n’est pas fortuite d’autant que le traitement de la maladie coeliaque fait disparaître l’urticaire. Ce travail est intéressant à un double titre. D’abord parce qu’il permet une nouvelle approche de l’urticaire (...)
lire la suite 8810 lectures

article du 20 05 2005 par Philippe Auriol

Sous unité alpha : l’oméga de l’urticaire chronique

L’urticaire chronique est une activation mastocytaire chronique (> trois mois). Au fur et à mesure que l’urticaire dure les étiologies spécifiques se font de plus en plus rares pour laisser la place à une activation multi-factorielle. Depuis 1999, cette équipe Américaine pense avoir trouver LA cause principale d’un tiers des urticaires chroniques : les récepteurs à IgE présents sur la membrane du (...)
lire la suite 4363 lectures

article du 18 03 2005 par Dr Annie-Claire FEDIERE-PLISSONNEAU

Allergie et auto-immunité ? Urticaire et Thyroïde ?

Les patients associant une urticaire et une auto-immunité thyroïdienne sont le plus souvent euthyroïdiens ce qui rend moins évident les implications thérapeutiques de l’auto-immunité thyroïdienne dans la prise en charge de l’urticaire. En cas de dysfonctionnement thyroïdien symptomatique, il est clair qu’une thérapie adaptée au dysfonctionnement (hyper ou hypo ) doit être prescrite mais il me semble que (...)
lire la suite 54883 lectures

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 66