En images
Faut-il exterminer les chats ? La parole est à l’accusation…

Faut-il exterminer les chats ? La parole est à l’accusation…


Les facteurs de risque de développement d’une sensibilisation aux chats chez les adultes : étude de cohorte internationale. : Mario Olivieri, Jan-Paul Zock, Simone Accordini, Joachim Heinrich, Deborah Jarvis, Nino Künzli, Josep M. Antó, Dan Norbäck, (...)

lire la suite

Rubrique animaux

Transportés par les vêtements dans les écoles, les transports en commun et les salle d’attente des médecins, ce classique des dictionnaires d’allergènes, est fréquemment responsable d’allergies. Les animaux à poils sont les plus incriminés et le chat est en bonne place du fait de sa fréquence dans nos habitats mais il n’est évidemment pas le seul en cause.
Il n’existe pas d’espèce réellement hypoallergénique et ce malgré les fréquentes affirmations lues dans les médias ou sur certains site d’élevage animaliers.

Derniers articles animaux

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60
article du 27 10 2002 par Dr Isabelle Bossé

Les enfants vont devoir jouer au chat et à la souris.

Première surprise : trouver autant d’allergène souris dans presque la moitié des maisons étudiées ; deuxième surprise : en trouver dans les chambres, les souris polonaises sont peut-être plus silencieuses ; et enfin une maison sur 5 était visiblement infestée. Est-ce à dire que les conditions de logement sont précaires, que les polonais ne voient pas dans les souris un animal nuisible et qu’ils vivent (...)
lire la suite 3081 lectures

article du 19 10 2002 par Dr Alain Thillay

Allergie au rat : l’allergène majeur (Rat n 1) pas toujours impliqué.

Cette étude suggère donc qu’il existe d’autres allergènes du rat susceptibles de sensibiliser les travailleurs au contact de cet animal. Il ne faut pas oublier que le rat est un allergène qui monte même dans la population « non professionnelle ». En effet, nombre de personnes hébergent à leur domicile un ou plusieurs rats. Conséquence de plus en plus de patients se sensibilisent au (...)
lire la suite 9691 lectures

article du 26 09 2002 par Dr Hervé Masson

Chat à la maison : Interdit si la maman a eu de l’asthme.

Quand on relit la littérature récente sur le sujet, on peut en déduire : *chat plus dangereux que chien *chat et chien protégeraient les enfants n’ayant aucun antécédent familial d’allergie *chat à proscrire quand la mère a un terrain asthmatique *le père ne sert à rien ;-) Et tout ceci, jusqu’à une prochaine (...)
lire la suite 2806 lectures

article du 30 08 2002 par Dr Dominique Marchand

Vu à la télé ! Avoir des chiens et des chats protégerait de l’allergie = l’étude américaine.

Encore l’hypothèse de l’hygiène à l’honneur ! La modulation Th1 /Th2 observée à partir de 2 animaux de compagnie chien ou chat est sans doute à mettre sur le compte des endotoxines bactériennes, voire au portage partagé d’oxyures (hypothèse personnelle) Cependant le budget familial dédié à l’entretien d’un animal souffrira -t-il de doubler systématiquement ? L’alternative peut reposer sur une (...)
lire la suite 5662 lectures

article du 16 05 2002 par Dr Isabelle Bossé

Avoir ou avoir eu un animal poilu chez soi n’est toujours pas recommandé surtout dans les familles d’atopiques

Cette étude nordique démontre la relation entre la présence d’animaux et le risque de développer de l’asthme à l’âge adulte Animaux domestiques, atopie parentale et asthme chez les adultes. Jouni J.K. Jaakkola, MD Niina Jaakkola Ritva Piipari, MDc Maritta S. Jaakkola, dans JACI May 2002, part 1 • Volume 109 • Number 5 Les études sur l’exposition aux animaux domestiques et le risque d’asthme ont (...)
lire la suite 22619 lectures

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60