En images
Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!


Les tests IgE aux protéines du blanc d’œuf natives et dénaturées permettent de distinguer les enfants allergiques à l’œuf de ceux qui sont tolérants. : Benhamou Senouf AH, Borres MP, Eigenmann PA. Native and denatured egg white protein IgE tests (...)

lire la suite

Rubrique diagnostic

Diagnostiquer une allergie, c’est d’abord diagnostiquer une maladie : rhinite, asthme, eczéma, conjonctivite, oedème, choc, anaphylaxie, urticaire, gastro-entérite à éosinophiles…
Puis il faut en explorer les causes dont l’allergie par des tests cutanés, des patch-tests (tests épicutanés), des explorations fonctionnelles respiratoires (pléthysmographie), des dosages d’IgE spécifiques, des tests de provocation, des examens radiologiques (scanner) etc.

Derniers articles diagnostic

0 | ... | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90 | 96 | ... | 252
article du 22 09 2009 par Dr Stéphane Guez

Une hirondelle ne fait pas le printemps, un taux isolé d’IgE spécifiques chez l’enfant ne fait pas un allergique !!

Les auteurs montrent que le taux des IgE spécifiques évolue au cours des années d’enfance et que la dynamique est variable selon le taux initial des IgE. Un taux faible peut se négativer, par contre un taux élevé va le rester et une monosensibilisation deviendra rapidement une polysensibilisation. Ce travail apporte bien entendu des informations qui sont toujours intéressantes. Cependant on peut (...)
lire la suite 732 lectures

article du 16 09 2009 par Dr Gérald Gay

Quel bonheur : enfin une étude qui remet en cause nos pratiques ! C’est assez rare pour être savouré sans aucune modération.

Ainsi que précisé en préambule, voici une rare étude qui remet en cause sans ambiguïté la fiabilité de certains de nos tests. Comme toujours, on regrettera l’absence de précisions pourtant capitales permettant de se forger une opinion plus précise. On aurait par exemple bien aimé connaître la nature des quatre aliments testés. Ca me laisse sur ma faim, pas vous ? De même, le choix des intervalles entre (...)
lire la suite 1008 lectures

article du 3 07 2009 par Dr Stéphane Guez

Grand moment d’émotion : les allergologues se réconcilient avec les IgE totales !!

Dans ce travail, les auteurs ont étudié le suivi longitudinal du taux des IgE totales et des IgE spécifiques à des pneumallergènes et des allergènes alimentaires d’enfants allemands depuis la naissance jusqu’à l’âge de 13 ans. Il y a une variation parallèle des IgE totales et spécifiques. Il y avait très peu de travaux portant sur les IgE totales ces dernières années. Ce travail montre qu’il y a bien (...)
lire la suite 1258 lectures

article du 1 07 2009 par Dr Stéphane Guez

Tout le monde veut plus de « blé » mais gare aux allergies !!!

Dans ce travail, les auteurs ont fabriqué des microdosages d’IgE sériques à l’aide d’allergènes recombinants du blé. Il est alors possible, en utilisant également les allergènes recombinants des pollens de graminées de caractériser un profil de sensibilisation différent selon les formes d’allergies au blé. Ce travail est extrêmement intéressant car il pourrait rapidement permettre au clinicien allergologue (...)
lire la suite 979 lectures

article du 19 06 2009 par Dr Stéphane Guez

Les biologistes inventent un nouveau « schmilblic » : l’EAST !!

A l’aide d’une nouvelle technique basée sur la fixation sur un support, non d’un allergène mais d’une anti-IgE humaine, les auteurs démontrent qu’il est possible d’augmenter la sensibilité du dosage des IgE spécifiques à Ara h2 et h6 et qu’il existe un épitope commun aux 2S albumines de l’arachide important dans l’allergie. Ce travail est très fondamental et intéressera au premier chef les biologistes. Il (...)
lire la suite 534 lectures

article du 16 06 2009 par Dr Hervé Couteaux

Quoi ! Tu ne connais pas l’œsophagite à éosinophiles ? Et bien, moi non plus…

L’observation d’anomalies endoscopiques évocatrices et l’amélioration sous traitement spécifique sont les variables les plus prédictives d’une œsophagite à éosinophiles. Les cas d’œsophagite à éosinophiles non diagnostiquées sont de plus en plus rares, mais il semble tout de même que la prévalence de cette affection soit en augmentation. La coloration LEG est une coloration d’une bonne sensibilité. (...)
lire la suite 2567 lectures

0 | ... | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90 | 96 | ... | 252