Ne pas contrarier les femmes ! Surtout enceintes !


Les événements prénataux négatifs augmentent les taux d’IgE dans le sang de cordon : interactions avec les allergènes d’acariens domestiques et l’atopie maternelle. : . L. Peters1, S. Cohen2, J. Staudenmayer3, J. Hosen4,5, T. A. E. Platts-Mills4, R. J. (...)

lire la suite

Auteur : Dr Céline Palussière

Dr Céline Palussière

Derniers articles Dr Céline Palussière

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 138
article du 23 10 2014 par Dr Céline Palussière

Allergie à la noisette : un bon bilan pour éviter la casse.

L’allergologie moléculaire permet au clinicien de mieux comprendre les profils de réactivité de ses patients, ce qui s’avère fort utile dans les allergies aux fruits à coque. Les réactions cliniques sont en effet extrêmement variables d’un sujet à l’autre, et les tests cutanés n’apportent pas toujours d’éclairage franc sur la pertinence des sensibilisations. On sait que les protéines de stockage sont (...)
lire la suite 2894 lectures

article du 8 10 2014 par Dr Céline Palussière

Sucre et viande, degré de cuisson... De quoi faire une nouvelle recette !

L’allergie à la viande rouge est rare, et on connaît bien maintenant le support immunologique de ces réactions : les résidus glucidiques α-Gal. Ces épitopes carbohydrates sont IgE réactifs, et contrairement à leurs homologues végétaux, ils peuvent être responsables de réactions cliniques, parfois sévères. Les réactions sont le plus souvent retardées, jusqu’à 6 heures après la consommation de viande, les (...)
lire la suite 2114 lectures

article du 27 06 2014 par Dr Céline Palussière

Un chef d’accusation de plus pour le bisphénol A : l’augmentation des allergies !

Mais pourquoi les allergies sont-elles de plus en plus fréquentes ? A cette question, elle aussi très fréquente, voici enfin une réponse simple : c’est à cause du Bisphénol A ! Ce monomère utilisé dans les résines et les plastiques est accusé de tous les maux depuis quelques années. Il agirait essentiellement en tant que perturbateur endocrinen, puisque sa structure est analogue des oestrogènes. Sa (...)
lire la suite 1212 lectures

article du 12 06 2014 par Dr Céline Palussière

EAACI 2014 : le congrès de Céline PALUSSIÈRE

Une année en revue. L’inflammation allergique muqueuse Épithélium des voies respiratoires dans l’asthme Emily Swindle, Royaume Uni 1 L’asthme bronchique Il s’agit d’une pathologie inflammatoire, qui se traduit par des bronchoconstrictions, une hyperréactivité et une obstruction bronchique. La persistance de l’inflammation conduit à un remodelage des voies respiratoires. Il existe de (...)
lire la suite 1750 lectures

article du 16 05 2014 par Dr Céline Palussière

Pour une fois qu’on ne met pas les femmes au régime !

Face à l’augmentation de la prévalence des allergies et des pathologies atopiques chez les enfants, de nombreuses recherches se portent sur les mesures de prévention primaire possibles. L’alimentation des enfants et des bébés a été un des premiers paramètres étudiés... avec des résultats initialement discordants d’ailleurs. Les données actuelles concordent maintenant, et nous conduisent à conseiller une (...)
lire la suite 352 lectures

article du 7 05 2014 par Dr Céline Palussière

Trop bien : plus il y a de pollens, plus la désensibilisation soulage les patients !

Déjà, la médecine n’était pas une science exacte, l’humain n’est pas très reproductible. Alors quand on s’intéresse à l’homme dans son environnement, cela se corse encore. Car la nature, ça vit aussi, et un printemps ne ressemble pas toujours à un autre. Toutes ces variables rendent bien difficiles à mesurer, chiffrer, les différents traitements proposés pour les allergies aux pollens. Et pourtant c’est ce (...)
lire la suite 502 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 138

Rechercher

En bref

categories

  Allergenes

  Maladies

  Fonctionnel