En images
Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!

Faire le tour des Bet v 1 c’est du bouleau mais ça a aussi du charme !!


Les allergènes Bet-v1 de plusieurs espèces de fagales peuvent sensibiliser les patients atopiques. : Hauser, M., Asam, C., Himly, M., Palazzo, P., Voltolini, S., Montanari, C., Briza, P., Bernardi, M. L., Mari, A., Ferreira, F. and Wallner, M. (...)

lire la suite

Rubrique pollens

Responsables de la fécondation des fleurs, des plantes, des arbres et de tout le monde végétal. Les Pollens sont également responsables d’asthme, de rhume des foins, d’urticaires, d’eczéma ou de dermites lors de la période de pollinisation. La palynologie permet de suivre l’évolution de la flore. Ces taxons observés au microscope après avoir été captés sont analysés et publiés, en france par le RNSA. Ils sont source de pollution aérienne et donc très surveillés en aérobiologie.

Derniers articles pollens

0 | ... | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90
article du 22 05 2003 par Dr Stéphane Guez

Le truc du bouleau : faire faire le « sale » boulot par un plus petit que soi ! !

Les auteurs à l’aide de filtre ayant des pores de différentes tailles démontrent qu’il existe une relation entre pollens de bouleau et particules de 5 microm de diamètre mais que les particules inférieures antigéniques dérivent des micro particules et apparaissent quelques jours après le pic atmosphérique de pollens de bouleau. Ce travail est intéressant car finalement on connaît mal l’allergie aux (...)
lire la suite 2775 lectures

article du 24 04 2003 par Dr Alain Thillay

Ouvrez, ouvrez, la cage aux oiseaux. Regardez les s’envoler, c’est beau.

Vraiment être atopique et travailler dans le domaine de l’élevage d’animaux représente un risque important de devenir allergique aux protéines animales mais aussi à la nourriture utilisée. Visiblement, le millet est un allergène puissant puisque 63% des éleveurs d’oiseaux atopiques avaient des IgE spécifiques du millet. De plus, cela commence par une sensibilisation aéroportée pour donner souvent une (...)
lire la suite 4306 lectures

article du 11 04 2003 par Dr Stéphane Guez

La jolie pariétaire se déshabille enfin, rien que pour vos yeux !

Dans cet article les auteurs font le point sur l’état des connaissances concernant les allergènes de la pariétaire, qui appartiennent à la famille des protéines de transfert des lipides. La possibilité de produire des allergènes recombinants ouvre des perspectives importantes aussi bien sur le plan thérapeutique que diagnostic. Il s’agit donc d’un article de synthèse. Le fait que les allergènes de (...)
lire la suite 9946 lectures

article du 20 02 2003 par Dr Stéphane Guez

Une météo pollinique comme la météo conventionnelle : et si elle se trompe aussi c’est pas grave ?

Dans ce travail les auteurs ont mis au point une méthode d’analyse statistique qui permet de réaliser une prédiction quotidienne de la teneur atmosphérique en pollens avec une marge d’erreur faible. Cela devrait permettre une prédiction automatique des comptes polliniques. Ce travail est compliqué à comprendre pour les non statisticiens. A priori le modèle décrit doit permettre en intégrant de (...)
lire la suite 4675 lectures

article du 19 02 2003 par Dr Stéphane Guez

Faut-il couper les arbres pour améliorer les allergiques aux pollens de graminées ?

Cette étude démontre qu’en associant une désensibilisation par voie sublinguale vis à vis des pollens d’arbres à des enfants en désensibilisation pour les pollens de graminées, et sensibilisés à la fois aux graminées et aux arbres, on améliore le devenir de la désensibilisation injectable vis à vis des pollens. Cette étude pratique est importante à plus d’un titre. * Elle confirme tout d’abord (...)
lire la suite 6336 lectures

article du 4 12 2002 par Dr Alain Thillay

Les pollens s’attaquent à tout le corps.

Si j’ai bien compris, les périodes favorables à la rhinite allergique, ici correspondant aux pollens, n’affectent pas seulement les allergiques mais aussi les non allergiques (migraineux, dépressif, anxiété). Ceci tendrait à dire que la pollution pollinique favoriserait d’autre pathologie. Par contre, un bémol pour les pathologies infectieuses telles angines, otites, sinusites ; il peut bien s’agir de (...)
lire la suite 3280 lectures

0 | ... | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | 78 | 84 | 90