En images
Faut-il exterminer les chats ? La parole est à l’accusation…

Faut-il exterminer les chats ? La parole est à l’accusation…


Les facteurs de risque de développement d’une sensibilisation aux chats chez les adultes : étude de cohorte internationale. : Mario Olivieri, Jan-Paul Zock, Simone Accordini, Joachim Heinrich, Deborah Jarvis, Nino Künzli, Josep M. Antó, Dan Norbäck, (...)

lire la suite

Rubrique animaux

Transportés par les vêtements dans les écoles, les transports en commun et les salle d’attente des médecins, ce classique des dictionnaires d’allergènes, est fréquemment responsable d’allergies. Les animaux à poils sont les plus incriminés et le chat est en bonne place du fait de sa fréquence dans nos habitats mais il n’est évidemment pas le seul en cause.
Il n’existe pas d’espèce réellement hypoallergénique et ce malgré les fréquentes affirmations lues dans les médias ou sur certains site d’élevage animaliers.

Derniers articles animaux

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 60
article du 6 03 2014 par Dr Philippe Carré

L’allergologie, c’est devenu une cuisine…moléculaire, c’est fin et affiné.

Les auteurs ont investigué 65 enfants âgés de 12 à 13 ans et allergiques aux animaux à poils, en comparant les types de sensibilisation aux pneumallergènes en fonction de la gravité de leur asthme (asthme sévère et asthme contrôlé). Les méthodes diagnostiques utilisées étaient soit des extraits allergéniques, soit des techniques d’allergologie moléculaire, et les résultats interprétés en fonction de la (...)
lire la suite 602 lectures

article du 22 03 2013 par Dr Stéphane Guez

Ouah, voilà un article qui fera saliver les allergiques au chien !

Dans ce travail, les auteurs ont étudié l’intérêt d’utiliser la salive du chien plutôt que les extraits de squames comme source allergénique. Il existe ainsi 4 nouveaux allergènes potentiels dans la salive du chien, avec par ailleurs une positivité des IgE chez des patients allergiques au chien et négatifs avec les extraits classiques. Cet article est très intéressant car il va sans doute enfin (...)
lire la suite 2969 lectures

article du 16 05 2012 par Dr Céline Palussière

Que se passe-t-il quand un chien croise un chat ou un cheval ?

Les patients allergiques aux phanères réagissent fréquemment à plusieurs animaux. De nombreuses études ont cherché à déterminer s’il s’agit de co-sensibilisation ou de réactivité croisée. Les albumines peuvent induire des réactions croisées, notamment entre le chien et le chat. Les lipocalines sont des protéines décrites chez de nombreux mammifères, mais aussi les insectes, les rongeurs, certaines plantes, (...)
lire la suite 1310 lectures

article du 19 01 2012 par Dr Stéphane Guez

Faut-il exterminer les chats ? La parole est à l’accusation…

Dans une étude de cohorte avec recueil de données à 8 ans d’intervalle, les auteurs démontrent un risque de sensibilisation au chat de 3.7% dans une population adulte qui n’avaient pas de chat initialement. Ce risque, double par rapport aux patients sans chat, est augmenté chez les patients atopiques. Il s’agit donc d’un travail épidémiologique dont les résultats doivent être interprétés avec (...)
lire la suite 1662 lectures

article du 12 12 2011 par Dr Stéphane Guez

Les allergologues aiment câliner les gros biens gras, vive les lipocalines !!

Les auteurs font une synthèse des connaissances actuelles sur les lipocalines et en particulier sur leur capacité à induire ou non une réponse immunitaire de type TH2. Il est proposé une hypothèse tenant compte des spécificités de ces molécules et permettant de rendre compte de leur faible immunogénicité habituelle. Ce travail est important pour tous ceux qui sont intéressés par l’allergologie (...)
lire la suite 452 lectures

article du 27 05 2011 par Dr Céline Palussière

On a identifié la combine des cobayes : les lipocalines.

Les cobayes font partie des « nouveaux animaux de compagnie », et les allergies concernent de plus en plus de sujets exposés en contexte domestique, et non plus uniquement en milieu professionnel. Comme pour la plupart des mammifères, les réactions allergiques reposent sur les lipocalines, ainsi que sur des albumines. Cette étude caractérise et évalue l’immunoréactivité de deux lipocalines du (...)
lire la suite 578 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 60