En images
Ecoutez votre adolescent : s’il considère son traitement stigmatisant… il ne le fait pas !!!

Ecoutez votre adolescent : s’il considère son traitement stigmatisant… il ne le fait pas !!!


Compliance et fardeau du traitement par adrénaline auto-injectable chez des adolescents ayant des allergies alimentaires : Saleh-Langenberg J, Flokstra-de Blok BMJ, Goossens NJ, Kemna JC, van der Velde JL, Dubois AEJ. The compliance and burden (...)

lire la suite

categorie aliment

Les allergènes alimentaires sont bien sûr les aliments que nous mangeons, toutefois il existe des allergènes alimentaires involontaires : pollens présents dans le miel, allergie croisée avec un allergène aérien, syndrome oral simple, etc. Il est facile de se penser allergique à un aliment : on le le digère pas et on s’y croit allergique. Pourtant les problèmes d’intolérance alimentaire sont bien plus nombreux que les allergies.

Derniers articles aliment

0 | ... | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | ... | 630
article du 17 03 2015 par Dr Philippe Carré

Les restrictions alimentaires chez l’enfant peuvent être un mal pour un bien supposé.

Dans cette étude de 182 asthmatiques appariés à des sujets contrôle, les auteurs montrent qu’un diagnostic d’ALV entraîne des restrictions alimentaires prolongées, qu’une consommation plus élevée de lait de vache est associée à un risque diminué d’asthme atopique, et qu’une consommation plus élevée de lait maternel est associée à un risque diminué d’asthme non atopique. La présence d’un asthme et de maladies (...)
lire la suite 305 lectures

article du 4 03 2015 par Dr Philippe Carré

Les acariens raffolent de l’Ascaris chez les asthmatiques.

Cette étude réalisée en Colombie (pays à forte prévalence d’infections à helminthes) a évalué l’hypothèse que les allergènes croisés de l’Ascaris et des acariens sont impliqués dans l’association entre la sensibilisation IgE à l’Ascaris et l’asthme. A cet effet, les auteurs ont réalisé une étude cas-contrôle de 356 sujets asthmatiques et 435 sujets indemnes d’asthme, en comparant les taux sériques d’IgE (...)
lire la suite 971 lectures

article du 2 03 2015 par Dr Stéphane Guez

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Les auteurs ont étudié l’intérêt des composants allergéniques dans le diagnostic précis d’allergie à l’œuf. Ils démontrent que les dosages d’IgE vis-à-vis de l’ovalbumine et de l’ovomucoïde permettent de faire la distinction entre allergique et tolérants, et entre allergique à l’œuf cru et allergique à la fois à l’œuf cru et cuit. Ce travail vient confirmer les résultats de nombreuses études concordantes qui (...)
lire la suite 2236 lectures

article du 23 02 2015 par Dr Stéphane Guez

Un nouveau traitement des allergies alimentaires : modifier les intestins !!

Dans cette étude expérimentale les auteurs ont étudié les effets de l’association de divers oligosaccharides non digestibles sur la réponse immunologique intestinale aux allergènes chez la souris. Les chaînes complexes diminuent les manifestations allergiques avec des effets immunologiques différents selon le segment intestinal. Ce travail ouvre une nouvelle voie de compréhension dans le (...)
lire la suite 625 lectures

article du 19 02 2015 par Dr Stéphane Guez

Allergie alimentaire : qui l’eut cru ? Cuit c’est comme cru mais en plus chaud.

Les auteurs ont étudié les effets de la chaleur sur certaines allergènes alimentaires : oeuf et lait, ainsi que sur la nature de l’épitope de liaison des IgE spécifiques des enfants qui restent allergiques à ces aliments cuits. Les caséines sont, avec l’ovomucoïde, les allergènes impliqués dans cette forme d’allergie. Ce travail confirme des données déjà connues concernant la thermo-stabilité de (...)
lire la suite 1287 lectures

article du 18 02 2015 par Dr Alain Thillay

TPODA : un étalon-or à la réputation ternie !

L’allergologie moléculaire a révolutionné le diagnostic de l’allergie alimentaire. Pourtant, surtout dans le domaine de la recherche, le test de provocation orale en double aveugle contrôlé contre placebo reste l’étalon-or. Mais, ce fameux étalon-or est-il aussi inaltérable qu’on le dit ? Ne dépend-il pas trop de l’interprétation du clinicien ? C’est tout l’intérêt de cette étude néerlandaise qui a (...)
lire la suite 344 lectures

0 | ... | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | ... | 630