En images
Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?

Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?


Prévalence des IgE contre les agents bloquants neuromusculaires dans les métiers de la coiffure et de la boulangerie. : S. Dong, D. S. Acouetey, R.-M. Guéant-Rodriguez, D. Zmirou-Navier, T. Rémen, M. Blanca, P. M. Mertes and J.-L. Guéant, dans (...)

lire la suite

Rubrique médicaments

Les médicaments sont des substances complexes et dont la dégradation par notre corps est très incomplètement connue. Certains médicaments sont fréquemment responsables d’allergies : pénicilline, sulfamides, macrolides etc.. d’autres le sont plus rarement et sont souvent associés à une génétique favorable. Le diagnostic d’allergie médicamenteuse est difficile et avant de l’affirmer, il faudra pratiquer un bilan auprès d’allergologues spécialisés.

Derniers articles médicaments

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 150
article du 14 10 2013 par Dr Stéphane Guez

Le réseau qui fait peur aux malades : faut-il encore accepter de prendre des médicaments ?

Ce travail rapporte les résultats des déclarations de réactions anaphylactiques sévères au réseau national d’Allergo-vigilance de 2002 à 2010. Il précise les manifestations sévères le plus souvent rencontrées ainsi que les médicaments suspectés. Le diagnostic d’allergie médicamenteuse reste cependant difficile. Ce travail très intéressant permet donc d’apprécier la réalité de l’anaphylaxie sévère en France (...)
lire la suite 386 lectures

article du 8 10 2013 par Dr Stéphane Guez

Test aux bétalactamines et consensus : rien ne va plus !!

Les auteurs ont étudié la procédure diagnostique de prise en charge allergologique d’une suspicion d’allergie aux bétalactamines selon les recommandations européennes. Il y a une absence de corrélation entre les divers examens pratiqués et les données cliniques du test de réintroduction en particulier prolongé. Ce travail est intéressant car il permet de tester l’intérêt de l’application à la lettre des (...)
lire la suite 684 lectures

article du 25 09 2013 par Dr Philippe Carré

Les tests cutanés intradermiques aux céphalosporines peuvent-ils prédire l’imprédictible ? Mais non quoi !

Dans une étude prospective, 1421 patients âgés de 14 à 86 ans ont eu des tests cutanés aux céphalosporines : aucun des patients qui avait des tests cutanés intradermiques positifs n’a eu d’hypersensibilité immédiate après un test de provocation IV à la même céphalosporine ou à une autre, alors que 0.28% des sujets qui avaient des tests négatifs ont développé une réaction immédiate. 13.6% des patients avaient (...)
lire la suite 1186 lectures

article du 19 06 2013 par Dr Stéphane Guez

Ne laissez pas votre sens critique être endormi par les histoires à dormir debout aux anesthésiques locaux : les allergies sont très rares.

Dans ce travail rétrospectif, les auteurs ont analysé tous les dossiers des patients adressés pour une suspicion d’hypersensibilité aux anesthésiques locaux. Une exploration poussée, avec un test de réintroduction et des patch-tests, confirme la rareté de l’allergie vraie en particulier immédiate évaluée à 0.1% des patients. La suspicion d’allergie aux anesthésiques locaux est un motif fréquent de (...)
lire la suite 427 lectures

article du 13 05 2013 par Dr Stéphane Guez

God save the Quin-olone : certes, mais surtout les patients allergiques !!

Les auteurs ont comparé les caractéristiques cliniques de patients ayant une hypersensibilité reconnue aux FQ par rapport à ceux dont l’hypersensibilité n’a pas été confirmée. Une réaction immédiate, l’implication de la moxifloxacine et une allergie aux bétalactamines sont de facteurs de risque d’hypersensibilité aux FQ. Les données de ce travail vont éclairer l’allergologue sur la conduite à tenir après (...)
lire la suite 474 lectures

article du 9 04 2013 par Dr Stéphane Guez

Mention d’une suspicion d’allergie médicamenteuse chez l’enfant : il faut être précis !

Voici une étude qui nous vient tout droit de la faculté de Médecine d’Ankara (Turquie) et qui comble un vide sidéral qu’est celui de la prévalence réelle de l’allergie immédiate médicamenteuse chez l’enfant d’âge scolaire. Combien de fois, l’allergologue reçoit des enfants dont le carnet de santé comporte une mention à l’écriture rageuse voire rouge indiquant une allergie à tel ou tel médicament et (...)
lire la suite 1294 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 150