En images
Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?

Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?


Prévalence des IgE contre les agents bloquants neuromusculaires dans les métiers de la coiffure et de la boulangerie. : S. Dong, D. S. Acouetey, R.-M. Guéant-Rodriguez, D. Zmirou-Navier, T. Rémen, M. Blanca, P. M. Mertes and J.-L. Guéant, dans (...)

lire la suite

Rubrique médicaments

Les médicaments sont des substances complexes et dont la dégradation par notre corps est très incomplètement connue. Certains médicaments sont fréquemment responsables d’allergies : pénicilline, sulfamides, macrolides etc.. d’autres le sont plus rarement et sont souvent associés à une génétique favorable. Le diagnostic d’allergie médicamenteuse est difficile et avant de l’affirmer, il faudra pratiquer un bilan auprès d’allergologues spécialisés.

Derniers articles médicaments

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 150
article du 6 12 2010 par Dr Stéphane Guez

Céphèmes, pénèmes et réactivité croisée sans peine, amen.

Ce travail prospectif a étudié les réactivités croisées aux autres bétalactames chez des patients ayant un diagnostic certain d’allergie IgE aux céphalosporines. Il existe 25% de réaction croisées avec les pénicillines mais peu de réactions avec les autres bétalactames. Ce travail est très intéressant pour la pratique quotidienne. Il existe 4 sous-classes de bétalactames : les pénèmes (pénicillines), (...)
lire la suite 1504 lectures

article du 26 11 2010 par Dr Stéphane Guez

Rashs retardés de l’enfant aux pénicillines : il ne doit pas jouer avant d’avoir fini toute la boite !!

Ce travail prospectif sur l’étiologie des réactions cutanées non compliquées, d’apparition retardée après bétalactamines chez les enfants, montre que l’allergie est sur-diagnostiquée avec une étiologie le plus souvent vitale. Aucun test allergologique en dehors du TPO ne peut reconnaître les enfants qui récidiveront. Cette étude clinique est importante car en pratique quotidienne un grand nombre d’enfants (...)
lire la suite 669 lectures

article du 20 04 2010 par Dr Stéphane Guez

Même les toréros allergologues ne font pas mieux avec les tests cutanés aux pénicillines.

Dans ce travail, les auteurs ont cherché à améliorer la performance des tests cutanés en particulier leur sensibilité dans l’exploration d’une allergie à l’amoxicilline. Malgré la mise au point de 2 nouveaux déterminants mineurs bien caractérisés et stables il n’y a pas d’amélioration du diagnostic par rapport au test avec l’amx seule. Le diagnostic d’une allergie médicamenteuse reste difficile et même (...)
lire la suite 701 lectures

article du 15 03 2010 par Dr Hervé Couteaux

Curares et sirop antitussifs : tous concernés !

L’exposition à la pholcodine (par ingestion de médicaments en contenant) est un facteur de risque pour la survenue d’allergie aux curares. Il est probable que d’autres substances, à l’instar de la pholcodine, puissent représenter un risque similaire. Actuellement, de telles substances n’ont pas encore été identifiées. C’est en 2005 que des études ont commencé à mettre le doigt sur l’explication de (...)
lire la suite 1666 lectures

article du 3 03 2010 par Dr Céline Palussière

Vous êtes allergiques à l’iode ? Ou allergique « aux allergiques à l’iode » ?

Cette étude suisse évalue l’imputabilité de l’iode dans les réactions d’hypersensibilité aux produits de contraste iodés (PCI). Deux groupes de patients sont étudiés : ceux qui ont présenté une réaction de type immédiat et ceux qui ont eu une réaction retardée. Tous ont subi des tests cutanés en IDR et des patchs test avec plusieurs produits de contraste et plusieurs formulations iodées, puis une épreuve de (...)
lire la suite 3626 lectures

article du 24 02 2010 par Dr Céline Palussière

Allergie au béta-lactames : trois p’tits tests et puis s’en va !

La prise en charge des suspicions d’allergie aux béta-lactames est de mieux en mieux standardisée et aboutit aux tests de provocation lorsque la clinique est évocatrice et les tests cutanés négatifs. Lorsque ces tests de provocations sont eux même négatifs, l’allergologue autorise à nouveau la prise de cette classe d’antibiotiques. Mais peut-on totalement se fier à ces tests de provocation ? N’a-t-on (...)
lire la suite 836 lectures

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 150