En images
Ecoutez votre adolescent : s’il considère son traitement stigmatisant… il ne le fait pas !!!

Ecoutez votre adolescent : s’il considère son traitement stigmatisant… il ne le fait pas !!!


Compliance et fardeau du traitement par adrénaline auto-injectable chez des adolescents ayant des allergies alimentaires : Saleh-Langenberg J, Flokstra-de Blok BMJ, Goossens NJ, Kemna JC, van der Velde JL, Dubois AEJ. The compliance and burden (...)

lire la suite

categorie urgence

Choc anaphylactique, oedème de Quincke, anaphylaxie de divers grades… L’allergie est une maladie mortelle.
Tous les allergologues redoutent ce sort pour leurs patients : il nous faut rassurer, gérer, prévoir et ne pas faire perdre d’énergie dans des comportements inutiles.
L’adrénaline et le bronchodilatateur sont les seuls médicaments de l’urgence vitale : ayez les toujours avec vous en cas d’allergie grave ! Et consultez : http://www.urgence-anaphylaxie.com/

Derniers articles urgence

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 102
article du 21 05 2014 par Dr Stéphane Guez

Alerte : l’immunothérapie au venin d’abeille ne protège pas tous nos patients !!!

Dans ce travail clinique, les auteurs montrent que les patients allergiques au venin d’abeille se sensibilisent à d’autres allergènes que rApi m 1. Il y a en particulier une forte sensibilisation à Api m 3 et Api m 10 qui ne sont pas présents dans les extraits allergéniques proposés pour l’immunothérapie spécifique. Cet article confirme l’importance de l’allergologie moléculaire dans l’analyse des (...)
lire la suite 1711 lectures

article du 13 05 2014 par Dr Stéphane Guez

Choc anaphylactique : pas la peine de garder le patient en surveillance.

Dans ce travail rétrospectif, les auteurs démontrent que l’éventualité d’un choc anaphylactique biphasique est très faible. Aucune réaction léthale n’a été notée, et seulement 1 patient sur 1334 a du être transféré en soins intensifs. Il n’est donc pas nécessaire de garder un patient une fois résolu le choc anaphylactique. Cette étude est très importante car il y avait beaucoup de discussions sur la nécessité (...)
lire la suite 1925 lectures

article du 12 05 2014 par Dr Bertrand Lovato

Oh ! les oléosines ne sont pas des allergènes à la noix !

Les plantes oléagineuses stockent les lipides dans des structures spécialisées appelées oléosomes contenus dans les cellules de l’embryon dans la graine. Lorsque la graine germe, les réserves lipidiques sont libérées et mobilisées pour la croissance de la nouvelle plantule. Les oléosomes sont constitués d’un coeur de lipides neutres hydrophobes, entouré d’une monocouche de phospholipides, elle-même (...)
lire la suite 477 lectures

article du 21 04 2014 par Dr Alain Thillay

Une nouveauté dans l’allergie au latex !

Les années 80 ont vu l’apparition et l’expansion du SIDA dans le monde entier. Concomitamment, l’allergie au latex d’Hevea brasiliensis s’est répondue de façon tout aussi importante. L’allergie au latex a pour caractéristique d’être protéiforme avec des formes cliniques diverses et variées. Ainsi, peut-on décrire une clinique propre aux personnels de santé qui développent réactions dermatologiques et/ou (...)
lire la suite 1875 lectures

article du 26 03 2014 par Dr Céline Palussière

Allergiques aux venins, faîtes donc cuire votre poisson !

Quel est le point commun entre une larve d’Anisakis et une guêpe ? Un nématode et un insecte...c’est bien différent, sauf quelques protéines et quelques sucres. Cette étude a donc réalisé différentes analyses de séra de patients allergiques à la guêpe et de patients allergiques à Anisakis. Elle a été menée en Espagne, où l’anisakiase est fréquente en raison de la consommation habituelle de poisson et (...)
lire la suite 568 lectures

article du 21 02 2014 par Dr Philippe Carré

La tryptase monte quand l’anesthésie est chaude : un peu, beaucoup, à la folie ?

Cette étude concerne 37 patients qui ont présenté une réaction d’hypersensibilité immédiate au cours d’une anesthésie générale et chez qui a été réalisé un bilan allergologique complet (tests cutanés, dosages d’histamine et de tryptase). L’histamine plasmatique était élevée dans 92% des cas (100% dans les réactions IgE dépendantes et 83% dans les réactions non IgE) ; la médiane des taux n’était pas (...)
lire la suite 781 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 102