En images
Concha bullosa : une levée de boucliers !

Concha bullosa : une levée de boucliers !


Concha bullosa : un bouclier anti-allergènes ? : Worrall DM1, Campbell RG, Palmer JN, Kennedy DW, Adappa ND. 1Department of Otorhinolaryngology - Head and Neck Surgery, University of Pennsylvania Health System, Philadelphia, Pa., USA. dans ORL (...)

lire la suite

Rubrique rhinites

La rhinite est une inflammation du nez et la sinusite est celle des cavités de la face appelées sinus. Ces maladies peuvent être dues à des microbes, ce sont les rhumes et les sinusites infectieuses, mais l’allergie en est une cause très fréquente et sous-estimée.

Ceux qui ont le nez bouché ou qui coule en permanence savent que la rhinite est une maladie très gênante socialement. Certains enfants sont ainsi montrés du doigt par leurs camarades de classe ce qui dessert leur intégration. Plusieurs études ont montré qu’une rhinite allergique mal soignée évoluait souvent vers l’asthme. Quand aux sinusites, elles sont souvent source de désagréments multiples : céphalées, surinfection, bronchites.

Derniers articles rhinites

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 204
article du 27 09 2011 par Dr Alain Thillay

Bactéries et PNS = association de malfaiteurs !

Voici une étude chinoise qui attirera l’attention de l’allergologue. Le sujet, bien que n’étant pas purement allergologique, puisqu’il s’agit de la caractérisation du modèle inflammatoire de la polypose nasale en fonction de la colonisation bactérienne, nous renvoie à cette intrication allergie et polypose nasosinusienne que nous rencontrons assez souvent et qui est à l’origine de nombreuses (...)
lire la suite 457 lectures

article du 16 09 2011 par Dr Stéphane Guez

Le fin mot de l’épidémiologie de la rhinite et de l’asthme pour la Finlande.

Dans ce travail épidémiologique portant sur le suivi à 11 ans d’une cohorte de sujets vivant à Helsinki, les auteurs démontrent qu’il y a bien une augmentation de l’incidence de la rhinite allergique et non de l’asthme ; la rhinite allergique multiplie par deux le risque de développer un asthme. Ce travail donne des chiffres intéressants qui confortent l’expérience des consultations allergologiques. (...)
lire la suite 424 lectures

article du 24 02 2011 par Dr Alain Thillay

Test de bronchodilatation chez les rhinitiques allergiques, ça gonfle les asthmatiques !

C’est un fait avéré, la rhinite allergique persistante constitue un facteur de risque d’apparition de l’asthme. Les auteurs italiens de ce travail ont sélectionné un grand nombre de patients atteints de rhinite allergique persistante, 1469 sujets adultes pour être exact, chez qui ils ont pratiqué un examen clinique, une spirométrie et un test de bronchodilatation. L’objectif était de mesurer les (...)
lire la suite 1237 lectures

article du 10 02 2011 par Dr Alain Thillay

Voir PARIS et tout comprendre de la rhinite allergique du nourrisson !

Voilà une étude française qui, je pense, ne laissera pas un seul allergologue indifférent. Elle apporte des éléments de réponse concernant la prévalence de la rhinite allergique chez les nourrissons, rhinite allergique qui n’est pas toujours évoquée du fait d’une symptomatologie similaire à celle des rhinites infectieuses tellement banales dans cette tranche d’âge. Il s’agit d’une étude française qui (...)
lire la suite 988 lectures

article du 12 01 2011 par Dr Alain Thillay

La polysomnographie, une indication allergologique ?!

Des études de questionnaire ont suggéré un lien entre la symptomatologie de la rhinite allergique persistante et une diminution de la qualité du sommeil. Toutefois, il n’existait jusqu’à présent aucune étude objective pour le démontrer. Cette étude sino-belge avait pour objectif d’utiliser les critères de la polysomnographie afin d’évaluer la qualité du sommeil chez des patients atteints de rhinite (...)
lire la suite 718 lectures

article du 22 11 2010 par Dr Philippe Carré

Les enfants allergiques ont du nez pour certains virus.

Les sifflements aigus chez l’enfant sont presque exclusivement associés aux infections respiratoires virales, et les rhinovirus sont reconnus comme un facteur de risque d’asthme chez les enfants siffleurs. Par ailleurs, l’atopie est un facteur de risque important d’asthme infantile. Ces données ont amené les auteurs à étudier le lien entre la sensibilisation allergique et d’autres facteurs d’atopie, (...)
lire la suite 382 lectures

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 204