En images
Lutte contre le réchauffement de la planète : c’est bien joli mais on oublie les patients atteints d’urticaire au froid !!

Lutte contre le réchauffement de la planète : c’est bien joli mais on oublie les patients atteints d’urticaire au froid !!


Urticaire au froid familial atypique : description d’une nouvelle affection héréditaire. : Chhavi Gandhi, MDa, Chris Healy, MDb, Alan A. Wanderer, MDc, Hal M. Hoffman, MDade a Division of Rheumatology, Allergy, and Immunology, University of (...)

lire la suite

Rubrique urticaire

L’urticaire (avec ou sans oedème) est une maladie complexe dont le bilan est long, difficile et parfois décevant tant les causes possibles sont multiples. Les allergies en sont rarement responsables mais, parfois, elles peuvent en être la cause. La plupart des urticaires sont déclenchées pas des infections ou des prises médicamenteuses. Une fois enclenchée, l’urticaire peut se chroniciser et son évolution ne plus avoir de lien direct avec sa cause initiale. En moyenne, une urticaire chronique évolue sur 4 ans. Heureusement, un traitement précoce permet de les stopper plus rapidement.

Derniers articles urticaire

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 66
article du 26 04 2011 par Dr Céline Palussière

Urticaire chronique : patchs ou pas patchs ?

Les bilans d’urticaire chronique restent bien souvent décevants pour les allergologues comme pour leurs patients : les étiologies authentiquement allergiques sont rares, et les mécanismes étiologiques restent méconnus. Les auteurs de cette étude ont donc voulu savoir si un facteur allergique de contact méritait d’être recherché, en particulier dans les urticaires chroniques idiopathiques sévères. (...)
lire la suite 824 lectures

article du 14 03 2011 par Dr Stéphane Guez

Non, le Dana Troll n’est pas un petit lutin nordique du pays de Loaneuhé mais un médicament !!

Les auteurs publient le suivi sur 6 ans de 2 cohortes de patients prenant au long cours du Danatrol pour un angioedème héréditaire. Il y a une diminution des crises la première année, avec ensuite plus de crises chez les hongrois en particulier chez les femmes, et plus de crises abdominales chez les patients allemands. Ce travail est intéressant car il vient confirmer les résultats d’autres (...)
lire la suite 485 lectures

article du 7 03 2011 par Dr Stéphane Guez

Urticaire chronique : pour guérir il faut savoir écouter la voie intérieure…

Dans ce travail portant sur des patients qui présentent une urticaire chronique idiopathique, les auteurs mettent en évidence une anomalie de la voie de la coagulation. Il y a une augmentation de la coagulabilité par activation de la voie intrinsèque avec une petite formation de thrombine. Ce travail est très intéressant sur le plan physiopathologique car il permet d’aborder l’urticaire sous un (...)
lire la suite 2010 lectures

article du 3 02 2011 par Dr Stéphane Guez

Urticaire chronique, ne pas confondre : c’est pas le vélo qui peut guérir c’est la cyclo

Dans de travail, les auteurs démontrent l’intérêt de la cyclosporine A à faibles doses dans le traitement de l’urticaire chronique auto-immune avec une amélioration dés le premier mois, augmentant jusqu’au 5ème mois avec 88% de réussite. Le résultat est maintenu à 1 an de suivi pour 87% des patients. Ce travail très intéressant ouvre enfin de nouvelles perspectives thérapeutiques dans cette affection (...)
lire la suite 1340 lectures

article du 14 01 2011 par Dr Stéphane Guez

Un traitement chronique « ça gonfle », mais l’angioedème héréditaire aussi !!

Les auteurs ont étudié le suivi, en termes de récidives d’angioedèmes, de patients pris en charge sur le plan thérapeutique pour un déficit en inhibiteur de la C1 estérase. L’acide tranexamique n’est pas un bon traitement d’une crise aigue. Plus de patients devraient bénéficier d’une stratégie thérapeutique adaptée. En première lecture, les résultats de ce travail sont surprenants car le traitement (...)
lire la suite 1311 lectures

article du 29 11 2010 par Dr Hervé Couteaux

Urticaire : cette fois, c’est à une pêche d’en faire !

Dans cette étude italienne, pilotée par Riccardo Asero, ce n’est pas tant la méthodologie, peu rigoureuse au dire même de l’auteur, qui est intéressante, mais plutôt ce que ses résultats suggèrent : l’urticaire de contact à la pêche paraît liée aux LTP qui seraient contenus dans le duvet de pêche. Les LTP appartiennent au groupe des protéines de défense végétales (PDV) : ce sont des PR-14 selon la (...)
lire la suite 4165 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 66