En images
Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!


Les tests IgE aux protéines du blanc d’œuf natives et dénaturées permettent de distinguer les enfants allergiques à l’œuf de ceux qui sont tolérants. : Benhamou Senouf AH, Borres MP, Eigenmann PA. Native and denatured egg white protein IgE tests (...)

lire la suite

Rubrique diagnostic

Diagnostiquer une allergie, c’est d’abord diagnostiquer une maladie : rhinite, asthme, eczéma, conjonctivite, oedème, choc, anaphylaxie, urticaire, gastro-entérite à éosinophiles…
Puis il faut en explorer les causes dont l’allergie par des tests cutanés, des patch-tests (tests épicutanés), des explorations fonctionnelles respiratoires (pléthysmographie), des dosages d’IgE spécifiques, des tests de provocation, des examens radiologiques (scanner) etc.

Derniers articles diagnostic

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 252
article du 7 04 2015 par Dr Cécilia Nocent

Métacholine ? Mannitol ? Kiff-Kiff ???

Cette étude canadienne publiée dans Allergy s’intéresse aux tests de réactivité bronchique après exposition allergénique. Le test de référence est le test à la métacholine et il a été prouvé qu’une exposition allergénique diminue les valeurs obtenues lors d’un test à la métacholine (PC20) 3 heures et 24 heures après l’exposition. Les auteurs se sont intéressés à un autre test, le test au mannitol. Ils ont (...)
lire la suite 604 lectures

article du 31 03 2015 par Dr Philippe Carré

Hypersensibilité aux PCI : tests cutanés ou pas ???

Les RHS aux PCI sont considérées habituellement comme non allergiques, mais il y a des preuves croissantes que des réactions IgE médiées peuvent être partiellement impliquées dans les RHS immédiates (délai maximal d’une heure) et les RHS non immédiates (délai supérieur à une heure) à médiation cellulaire. Par contre, le rôle des tests cutanés allergologiques n’a pas été établi, et son utilisation en routine (...)
lire la suite 538 lectures

article du 2 03 2015 par Dr Stéphane Guez

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Les auteurs ont étudié l’intérêt des composants allergéniques dans le diagnostic précis d’allergie à l’œuf. Ils démontrent que les dosages d’IgE vis-à-vis de l’ovalbumine et de l’ovomucoïde permettent de faire la distinction entre allergique et tolérants, et entre allergique à l’œuf cru et allergique à la fois à l’œuf cru et cuit. Ce travail vient confirmer les résultats de nombreuses études concordantes qui (...)
lire la suite 2199 lectures

article du 18 02 2015 par Dr Alain Thillay

TPODA : un étalon-or à la réputation ternie !

L’allergologie moléculaire a révolutionné le diagnostic de l’allergie alimentaire. Pourtant, surtout dans le domaine de la recherche, le test de provocation orale en double aveugle contrôlé contre placebo reste l’étalon-or. Mais, ce fameux étalon-or est-il aussi inaltérable qu’on le dit ? Ne dépend-il pas trop de l’interprétation du clinicien ? C’est tout l’intérêt de cette étude néerlandaise qui a (...)
lire la suite 338 lectures

article du 16 02 2015 par Dr Céline Palussière

L’allergologue de demain devra avoir de bons yeux !

Les connaissances en allergologie progressent à la manière d’un zoom de plus en plus précis sur les allergènes. Passant de la poussière de maison aux acariens, puis ciblant les molécules responsables de la réaction allergique au niveau moléculaire, les progrès amènent désormais au ciblage des épitopes liant les IgE sur ces allergènes. Cette étude très intéressante a cherché à identifier quels étaient les (...)
lire la suite 303 lectures

article du 13 02 2015 par Dr Bertrand Lovato

Pas la peine d’être cuisinier pour prédire un TPO à l’œuf.

Cette étude rétrospective britannique a tenté de prédire le résultat d’un TPO à l’œuf cuit à partir du résultat des pricks tests chez des enfants allergiques à l’œuf et suivant une éviction stricte dans leur alimentation. Pour ce faire ils ont utilisé les résultats de pricks tests (papule) avec de l’extrait d’œuf standardisé, de l’œuf cru ou le rapport extrait / œuf cru. Les enfants ont subi un TPO à l’œuf (...)
lire la suite 260 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 252