En images
Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!


Les tests IgE aux protéines du blanc d’œuf natives et dénaturées permettent de distinguer les enfants allergiques à l’œuf de ceux qui sont tolérants. : Benhamou Senouf AH, Borres MP, Eigenmann PA. Native and denatured egg white protein IgE tests (...)

lire la suite

Rubrique diagnostic

Diagnostiquer une allergie, c’est d’abord diagnostiquer une maladie : rhinite, asthme, eczéma, conjonctivite, oedème, choc, anaphylaxie, urticaire, gastro-entérite à éosinophiles…
Puis il faut en explorer les causes dont l’allergie par des tests cutanés, des patch-tests (tests épicutanés), des explorations fonctionnelles respiratoires (pléthysmographie), des dosages d’IgE spécifiques, des tests de provocation, des examens radiologiques (scanner) etc.

Derniers articles diagnostic

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 252
article du 7 09 2015 par Dr Céline Palussière

ISAC, ISAC, ne vois-tu rien venir ?

La puce multiallergénique ISAC est beaucoup utilisée pour des études épidémiologiques sur la sensibilisation des populations : 112 composants allergéniques peuvent être testés en une fois, ce qui permet de réaliser comme une photographie du profil de sensibilisation d’une cohorte. Le but de cette étude était d’en modéliser les résultats en regroupant les composants, et d’analyser leur lien avec des (...)
lire la suite 396 lectures

article du 14 05 2015 par Dr Philippe Carré

Faut-il faire osciller les enfants asthmatiques pour prédire leur avenir ?

Ces auteurs finlandais ont évalué 154 enfants asthmatiques, qui ont tous eu une exploration respiratoire fonctionnelle : d’abord par une oscillométrie d’impulsion (OI) entre 2 et 7 ans, puis par une spirométrie classique entre 12 et 18 ans, le but étant de savoir si les anomalies de l’OI dans le jeune âge étaient associées à la persistance d’une altération respiratoire à l’adolescence. Les résultats (...)
lire la suite 390 lectures

article du 30 04 2015 par Dr Alain Thillay

Atopy patch test alimentaire, c’est mieux en lyophilisat.

L’allergie alimentaire dans sa forme digestive n’est pas de diagnostic aisé et nécessite le recours à des tests épicutanés de l’atopie (atopie patch test ou APT). Ces auteurs thaïlandais ont voulu préciser la valeur diagnostique de ces APT. Le but était, in fine, de limiter la pratique du test de provocation orale alimentaire en double-aveugle contre placebo, test exigeant en moyens et personnels. Les (...)
lire la suite 578 lectures

article du 28 04 2015 par Dr Alain Thillay

Mesure des IgE spécifiques des aliments, ce n’est pas magique, c’est juste un outil diagnostique.

Cette étude américaine a l’intérêt de montrer tout ce qu’il ne faut pas faire dans le cadre du diagnostic d’une allergie alimentaire. Dans ce service de consultations externes allergologiques à Dallas, les enfants suspects d’allergie alimentaire subissent d’emblée un panel d’IgE spécifiques des aliments couramment impliqués. A juste titre, ces chercheurs texans ont voulu évaluer la pertinence de cette (...)
lire la suite 4383 lectures

article du 23 04 2015 par Dr Stéphane Guez

TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux !!

Les auteurs ont recherché si les allergènes majeurs de l’œuf étaient bien conservés dans la poudre d’œuf de poule complet cru mais pasteurisé par rapport à l’œuf cru de poule. Les tests in vitro montrent une capacité intacte de liaison des IgE sériques d’enfants allergiques à ces protéines dans les 2 présentations d’œufs. Cette étude est très importante car en démontrant la persistance des protéines majeures (...)
lire la suite 568 lectures

article du 10 04 2015 par Dr Céline Palussière

Quand la biologie part en croisade contre les tests de réintroduction alimentaires !

Les tests cutanés ou sanguins positifs dont on ne connaît pas la pertinence clinique sont fréquents. Chez les enfants notamment, la réalisation de bilans allergologiques larges met parfois en évidence des sensibilisations dont ont ne sait pas que faire. En ce qui concerne le blé, les manifestations clinique de l’allergie sont diverses, de la dermatite atopique au choc anaphylactique en passant par (...)
lire la suite 728 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 252