En images
Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?

Faut-il interdire les anesthésies générales aux coiffeuses ?


Prévalence des IgE contre les agents bloquants neuromusculaires dans les métiers de la coiffure et de la boulangerie. : S. Dong, D. S. Acouetey, R.-M. Guéant-Rodriguez, D. Zmirou-Navier, T. Rémen, M. Blanca, P. M. Mertes and J.-L. Guéant, dans (...)

lire la suite

Rubrique médicaments

Les médicaments sont des substances complexes et dont la dégradation par notre corps est très incomplètement connue. Certains médicaments sont fréquemment responsables d’allergies : pénicilline, sulfamides, macrolides etc.. d’autres le sont plus rarement et sont souvent associés à une génétique favorable. Le diagnostic d’allergie médicamenteuse est difficile et avant de l’affirmer, il faudra pratiquer un bilan auprès d’allergologues spécialisés.

Derniers articles médicaments

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 150
article du 29 03 2013 par Dr Stéphane Guez

AINS : La provocation est une arme efficace pour les allergologues !!

Dans ce travail, les auteurs démontrent que le test de provocation médicamenteux est utile et sans danger pour distinguer, parmi des enfants ayant une hypersensibilité aux AINS, ceux qui ont une intolérance croisée et ceux qui ont une réaction spécifique à une molécule donnée. Effectivement, cette approche semble efficace et permet de ne pas interdire inutilement tous les AINS à un enfant. Cependant, (...)
lire la suite 1140 lectures

article du 27 03 2013 par Dr Stéphane Guez

Aspirine pour les intolérants à l‘aspirine : pourquoi pas staphylocoque chez les immunodéprimés ?

Dans ce travail, les auteurs ont étudié l’impact clinique sur la polypose nasale associée à une intolérance à l’aspirine, d’une désensibilisation avec de faibles doses d’aspirine. Il y a une réduction de la récidive des polypes, une diminution des symptômes et une meilleure qualité de vie. Cette étude pose plusieurs problèmes qui conduisent à remettre en question l’optimisme des auteurs sur l’amélioration (...)
lire la suite 1203 lectures

article du 20 03 2013 par Dr Alain Thillay

Plus il y a de « caïnes » plus y a de plaisir !

La benzocaïne ou p-aminobenzoate d’éthyle est un allergène important intégré à la batterie standard européenne. Elle fait partie des anesthésiques locaux de la famille des esters de l’acide paraaminobenzoïque ayant une amine primaire en para. La benzocaïne n’est plus utilisée dans le cadre de l’anesthésie locale, on lui préfère les anesthésiques locaux de la famille des amides dont le chef de fil est la (...)
lire la suite 1728 lectures

article du 7 03 2013 par Dr Stéphane Guez

Un nouveau facteur de risque de réaction allergique médicamenteuse : le coup de Pompe !

Dans cette étude cas-témoins rétrospective, les auteurs montrent que la prescription d’un inhibiteur de la pompe à protons induit une augmentation du risque de faire des réactions d’hypersensibilité médicamenteuse. La durée de l’hospitalisation et les antécédents d’allergie médicamenteuse augmentent également ce risque. Ce travail soulève un problème très intéressant et mal connu car difficile à mettre en (...)
lire la suite 1283 lectures

article du 4 03 2013 par Dr Stéphane Guez

A bas la mofmlo.. la moxoxafl.. la moxoflox..et flûte !! A bas les FQ imprononçables !

Les auteurs ont comparé 2 groupes de patients ayant eu une réaction d’hypersensibilité aux fluoroquinolones : ceux dont le diagnostic a été confirmé et ceux pour lesquels il a été éliminé. Les facteurs de risque d’une hypersensibilité sont une réaction immédiate, la moxifloxacine et une allergie aux bétalactamines. Ce travail est intéressant car il va un peu contre une idée reçue, à savoir qu’il n’y a pas (...)
lire la suite 682 lectures

article du 18 02 2013 par Dr Stéphane Guez

Enfants et allergie aux médicaments : pas de crainte, les petits sont solides !!

Dans ce travail épidémiologique portant sur une population importante d’enfants, les auteurs ont chiffré les pourcentages d’hypersensibilité médicamenteuse rapportée et ceux qui sont réellement retenus. La fréquence des allergies médicamenteuses réelles est faible, de 0.11%. Ce travail est intéressant car il confirme l’absence de spécificité des manifestations cliniques et de l’interrogatoire général. Par (...)
lire la suite 744 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 150