En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

categorie asthme

L’ ;asthme est une maladie inflammatoire chronique des petites bronches qui s’accompagne ou non d’exacerbations (crises d’asthme). L’asthme est une maladie de la muqueuse bronchique se caractérisant par une obstruction des voies aériennes distales, une inflammation de ces mêmes voies et une augmentation de la réactivité des bronches à différents stimuli.

L’asthme est un état inflammatoire chronique des bronches dans lequel de nombreuses cellules jouent un rôle, en particulier mastocytes, éosinophiles et lymphocytes T (Rapport NHLB/OMS Rev.fr.Allergol., 1996, 36, 6). Notre rubrique dédiée à l’asthme.

Derniers articles asthme

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 906
article du 26 01 2015 par Dr Philippe Carré

Comparer facteurs de risque et prévalence dans l’asthme, ça fait très « tendance » !

Cette étude s’intéressait à deux grandes cohortes d’enfants de même âge (7 à 8 ans) et de même lieu de résidence, évaluées à 10 ans d’écart (1996 et 2006), basées sur la population générale et non sur des populations à risque, utilisant des méthodes identiques et validées, visant à mettre en évidence les tendances de l’asthme et des sifflements parallèlement aux changements évolutifs des facteurs de risque au (...)
lire la suite 280 lectures

article du 21 01 2015 par Dr Céline Palussière

Chat oui, rat non.

Selon les études, les données sont parfois contradictoires pour savoir si avoir un animal familier constitue un facteur de risque ou de protection vis à vis de la survenue de pathologies atopiques. Cet articles repose sur les données d’une étude de cohorte portant sur près de 4000 enfants britanniques. Leur statut atopique et l’asthme étaient analysés en fonction de la possession ou non d’animal (...)
lire la suite 1456 lectures

article du 19 01 2015 par Dr Philippe Carré

L’utilisation d’antibiotiques pendant la grossesse est-elle délétère pour les bronches des enfants ?

Dans cette large étude finlandaise de population d’enfants selon la méthode des cas-contrôles (6690 paires appariées), relative à l’utilisation prénatale et post-natale d’antibiotiques, il a été montré que : l’exposition aux antibiotiques, que ce soit par la mère avant la naissance ou les enfants au cours de leur première année de vie, était associée à un risque accru d’asthme, selon une relation (...)
lire la suite 405 lectures

article du 15 01 2015 par Dr Philippe Carré

Avoir un taux faible de cholestérol n’est pas bon pour les asthmatiques.

Des études récentes suggèrent le rôle potentiel du HDL-C dans la pathogénie de l’asthme pédiatrique, ou au moins leur coexistence dans le jeune âge. Les auteurs ont exploré dans cette étude de cohorte de 851 enfants l’association entre l’asthme et le taux de HDL-C à l’âge de 16 à 18 ans par rapport aux taux à l’âge de 11-12 ans, ainsi que les caractères phénotypiques qui sont associés à un taux de HDL-C bas. (...)
lire la suite 593 lectures

article du 7 01 2015 par Dr Cécilia Nocent

Comment prédire la survenue d’un asthme chez un rhinitique allergique ?

La prédiction du risque de développer un asthme chez un sujet présentant une rhinite allergique est un souhait qui habite chaque médecin mais pour l’instant, rien n’est démontré alors que la relation asthme allergique – RA est majeure. Cet article venant d’une équipe allemande et publié dans Clinical and Experimental Allergy s’intéresse à cette question. Les auteurs ont essayé de retrouver des facteurs (...)
lire la suite 816 lectures

article du 6 01 2015 par Dr Philippe Carré

Les endotoxines ne sont pas sans gène. Attention à vous les asthmatiques !

L’expression des maladies allergiques est influencée par l’interaction entre les gènes et les expositions environnementales, dont un des indicateurs les plus fiables est l’exposition aux endotoxines (LPS). En contraste avec leur rôle protecteur dans le développement du phénotype allergique, l’inhalation d’endotoxines peut être délétère chez les asthmatiques. A la surface de la membrane cellulaire, les (...)
lire la suite 377 lectures

0 | ... | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | 72 | ... | 906