En images
Gare à la masse « Tocytose » elle peut tassomer ton allergique !

Gare à la masse « Tocytose » elle peut tassomer ton allergique !


Manifestations cutanées dans l’anaphylaxie aux hyménoptères et aux diptères : relation avec le taux basal de tryptase. : A. Potier * , C. Lavigne † , D. Chappard ‡ , J. L. Verret § , A. Chevailler ¶ , B. Nicolie * and M. Drouet * * (...)

lire la suite

Rubrique venins

Guêpe, frelon, abeille, fourmis sont, dans nos pays tempérés, les insectes piqueurs que nous devons craindre. Il existe bien d’autres « bestioles » piquantes, mais ces quatre là sont les plus souvent responsables de réactions allergiques pouvant aller jusqu’au décès. Alors, si vous avez été piqué et que la réaction a été anormalement importante, consultez votre médecin pour réaliser un bilan allergologique.

Derniers articles venins

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54
article du 30 06 2010 par Dr Stéphane Guez

Ya pas que la prostate, plus t’es vieux plus t’as le mastocyte ramolli !!

Les auteurs démontrent que le taux de tryptase sérique est un facteur de risque d’une réaction anaphylactique sévère lors d’une piqûre d’hyménoptère, mais ils montrent également que le taux de tryptase augmente avec l’âge ce qui explique la plus grande fréquence des réactions sévères chez les patients âgés. La mise en évidence d’une augmentation du taux de tryptase avec l’âge est d’une grande importance en (...)
lire la suite 679 lectures

article du 25 06 2010 par Dr Stéphane Guez

La clé du diagnostic d’allergie aux insectes piqueurs et dans le bocal (du biologiste) !!

Dans ce travail les auteurs ont testé l’utilisation des allergènes moléculaires recombinants ou naturels nouvellement commercialisés dans le diagnostic d’allergie aux venins d’hyménoptères : r Api m 1, r Api m 2, r Ves v 2. Il est alors possible de distinguer vraie double allergie abeille/guêpe ou simple réactivité croisée. Ce travail confirme l’opinion d’allergique.org sur l’apport révolutionnaire du (...)
lire la suite 737 lectures

article du 9 03 2010 par Dr Stéphane Guez

Pour bien traiter l’allergie à l’abeille, l’allergologue se procurera une ruche en pleine forme.

Dans ce travail, les auteurs ont déterminé si une semaine après le traitement d’entretien d’une immunothérapie au venin d’abeille les patients étaient protégés. Pour 89% le traitement est immédiatement efficace. Pour un petit nombre de patients il est nécessaire de doubler la dose d’entretien pour obtenir la même efficacité. Ce travail est particulièrement intéressant car il conforte une idée largement (...)
lire la suite 1102 lectures

article du 1 02 2010 par Dr Stéphane Guez

Jusqu’où va le « jeunisme » ? Un majeur redevient mineur !!

Dans ce travail, les auteurs remettent en question la notion d’allergène « majeur » de la hyaluronidase en étudiant les réactivités croisées avec les CCD à l’aide de RAST inhibition. La hyaluronidase s’avère être un allergène mineur, sa positivité étant le plus souvent secondaire aux CCD. L’Ag5 et la phospholipase sont plus spécifiques. Il s’agit d’un travail très intéressant qui sans doute va être (...)
lire la suite 1256 lectures

article du 2 01 2010 par Dr Philippe Carré

Pique et pique et …atopique.

Les auteurs ont étudié, dans un groupe de 10021 enfants israéliens scolarisés âgés de 13 à 14 ans, la relation entre l’existence d’une maladie atopique (asthme, rhinite allergique et eczéma atopique) et la survenue de réactions aux piqûres d’insectes. Cette enquête a été réalisée à partir de l’Etude Internationale de l’Asthme et des Allergies de l’Enfance, par auto-questionnaire, et des questions concernant (...)
lire la suite 764 lectures

article du 10 12 2009 par Dr Stéphane Guez

LA question essentielle de fin d’année : peut-on offrir une ruche de Noël à un atopique ?

Dans ce travail épidémiologique reposant sur un questionnaire distribué à une large population d’enfants, les auteurs démontrent qu’il n’y a pas de lien de fréquence entre atopie et risque de développer une allergie aux piqures d’insectes, mais que l’atopie est un facteur de risque de développer plus souvent une réaction allergique sévère. Les résultats de ce travail vont contre les données actuellement (...)
lire la suite 667 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54